Pour réduire Me Bathily au silence avant les présidentielles de 2018 : Le pouvoir envisage de nommer l’ancien ministre au poste d’ambassadeur

34
Mohamed Aly Bathily, le père de Ras Bath, l’un des poids lourds de l’ancien gouvernement Idrissa Maïga, évincé lors du dernier remaniement ministériel, donne des soucis au pouvoir dans la perspective des élections présidentielles de 2018. Réputé pour sa liberté de parole, l’ancien ministre n’a pas hésité à prendre position publiquement pour défendre son fils, le chroniqueur Ras Bath. Il faut rappeler que Bathily s’était fait beaucoup d’ennemis dans l’ancien gouvernement dont l’actuel premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et l’ancien ministre de la justice Mamadou Ismaël Konaté ainsi que certains barons du RPM qui ont fait une coalition pour le marginaliser au sein du gouvernement. C’est ainsi qu’il avait été interdit aux autres ministres de communiquer avec Bathily par téléphone ou par mail. Ils ne devaient pas faire des apparitions publiques à côté de l’ancien ministre lors des cérémonies officielles. Dans la perspective des présidentielles de 2018, le pouvoir redoute le revirement de l’ancien ministre auprès des opposants, c’est la raison pour laquelle plusieurs proches du pouvoir ainsi que la famille présidentielle suggèrent au président IBK d’amadouer Bathily et surtout de l’éloigner du pays en le nommant Ambassadeur en France. Cette stratégie de museler l’ancien ministre est moins sûre eu égard son franc-parler. Les prochains jours nous édifieront sur l’épilogue de cette affaire. Youssouf Konaré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here