Après avoir fait valoir ses droits à la retraite depuis le 1er janvier 2018 : Moussa Alassane Diallo reçoit un hommage mérité de la Bnda après 32 ans de loyaux services

13
Pour son départ à la retraite après 32 ans de service, le désormais ex-directeur général de la Banque nationale de développement agricole (Bnda) Moussa Alassane Diallo, a eu droit à tous les honneurs, le lundi 15 janvier, à Azalaï Grand hôtel, à travers un cocktail offert par la Banque à laquelle il va continuer d’offriri ses services car le poste de président du Conseil d’Administration lui a été confié par les administrateurs. Depuis le 1er janvier 2018, Moussa Alassane Diallo n’est plus le directeur général de la Banque nationale de développement agricole (Bnda). Après 32 ans de services rendus à l’économie nationale, il a fait valoir ses droits à la retraite. Celui qui a tout donné à cette banque a été remplacé au poste de directeur général par Souleymane Waigalo, précédemment directeur commercial. Mais Moussa Alassane Diallo reste lié à la Bnda car il a été nommé président du Conseil d’administration et surtout, chose inédite, il est désormais président à vie de la Bnda. Reconnaissance ne peut être plus belle ! En guise d’aurevoir, la Direction générale de la Bnda a décidé de lui rendre un vibrant hommage à travers un cocktail, le lundi 15 janvier à Azalaï Grand Hôtel, en présence de plusieurs invités de marque dont le ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, Me Baber Gano et le directeur national de la Bceao, Konzo Traoré. Des cadres de banque, des opérateurs économiques, des hommes de média ainsi que l’ensemble du personnel de la Bnda étaient présents à cette cérémonie de reconnaissance et d’hommage à Moussa Alassane Diallo, accompagné pour la circonstance de son épouse, Mme Diallo Fatoumata Diallo et de toute sa famille. L’ancien Pdg de la Bnda, Bakary Traoré, et les retraités de la Banque étaient également à cette fête. Tout ce beau monde a eu droit à un film institutionnel d’une vingtaine de minutes sur la vie de la Banque nationale de développement agricole (Bnda) depuis sa création en février 1981 avant d’être agréée en octobre 1982, jusqu’à nos jours. On sent qu’un grand pas a été franchi grâce au courage et à la détermination des vaillants cadres et travailleurs. Et celui qui vient d’être admis à la retraite a joué un rôle très important pour le développement de la Bnda. C’est en décembre 1985 qu’il a intégré la banque verte comme jeune cadre très dévoué et compétent. Il a gravi plusieurs échelons jusqu’au poste de Président directeur général (Pdg). Après la projection du film, place a été faite à la série de témoignages. Ce fut un moment d’intenses émotions. On sentait sur le visage des uns et des autres une expression de regret du départ de Moussa Alassane Diallo. Comme il fallait s’y attendre, tout le monde a tenu un discours élogieux pour parler de l’ex directeur général devenu Pca. Les représentants des retraités, du personnel, de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (Apbef) du Conseil national du patronat du Mali (Cnpm) de la presse et des clients, tous ont unanimement reconnu les qualités humains et professionnelles de Moussa Alassane Diallo. “C’est l’occasion pour nous de partager ce moment d’émotion, mais aussi de pouvoir rendre hommage au président Moussa Alassane Diallo pour la carrière qu’il a menée depuis 32 ans à la Bnda. Cet homme a contribué au développement et à la réussite de la Bnda. Il a su, par son état d’esprit et son leadership, fédérer des collègues dans bien de circonstances délicates” a déclaré Siaka Traoré, secrétaire général du Comité syndical, avant de remercier Moussa Alassane pour l’ensemble des acquis dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents de la Bnda durant son mandat. “Le Comité syndical souhaite que l’empreinte qu’il laisse à son départ ne s’efface pas et que ce qu’il a pu enseigner par son exemple reste bien ancré dans nos esprits. La fidélité, la loyauté, le dévouement sont des valeurs inestimables au sein d’une entreprise. Elles assurent pour tous la bonne marche des affaires, indispensables à notre réussite” poursuivra le responsable syndical. Pour Diadié dit Amadou Sankaré, 3ème vice-président du Cnpm, cette cérémonie d’hommage marque le couronnement d’une longue et riche carrière dévouée au service de la Bnda, du secteur bancaire et de l’ensemble du secteur privé. Selon lui, depuis son entrée dans le bureau du Cnpm en octobre 2010 en qualité de vice-président délégué à ce jour, Moussa Alassane n’a jamais cessé d’être à l’avant-garde de tous les combats de cette organisation en faveur d’un secteur privé plus fort et plus compétitif, dans un environnement fortement concurrentiel. “Le dévouement, la disponibilité, le professionnalisme et surtout le franc parler qui vous caractérise, ont été autant de qualités qui ont su être appréciées par vos pairs du bureau du Cnpm, par l’ensemble du personnel du Secrétariat général et les présidents de groupements professionnels. Les 8 années passées au sein du bureau du Patronat ont permis de tirer profit de vos contributions, de vos commentaires, mais aussi de vos critiques dans l’œuvre de construction d’un Patronat fort et véritable porte-parole de la voix des entreprises maliennes. Cette cérémonie est aussi symbolique à plus d’un titre. En effet, loin de consacrer le début d’un repos fort mérité, elle marque le commencement d’un nouveau challenge car toute cette expérience engrangée doit être mise au service du secteur privé malien” a-t-il conclu. Au nom de l’ensemble de la presse malienne, Bassidiki Touré a rendu un hommage mérité à Moussa Alassane Diallo considéré comme l’Ami des journalistes. “Moussa Alassane a été l’artisan de beaucoup de succes stories de la presse. Oui, il nous a aidés à avoir des interlocuteurs dans les banques, à avoir des prêts au taux d’un chiffre, mais surtout à ne plus nous regarder avec méfiance, à collaborer, chacun tenant compte de la spécificité de l’autre. Pour Waigalo et ses successeurs, pour les animateurs de l’Apbef, la charge est lourde. Il a placé la barre assez haut. Merci Moussa Alassane !” dira Bassidiki Touré, avant d’annoncer qu’une cérémonie d’hommage sera très bientôt organisée par la Maison de la Presse en l’honneur du désormais ex-directeur de la Bnda, pour services rendus à la presse malienne. Le représentant de l’Apbef, M. Daou, l’opérateur économique Modibo Kéïta (Pdg du Groupe Kéïta) ainsi que le directeur général de la Bnda, Souleymane Waigalo, ont tour à tour rendu un vibrant hommage à Moussa Alassane. Aux dires de Modibo Kéïta, il doit aujourd’hui son succès à cet homme, qui lui a accordé toutes les faveurs pour qu’il puisse réaliser des investissements qui valent plusieurs milliards de nos francs. Pour le nouveau directeur général, Moussa Alassane Diallo est un homme disponible, un homme à tout faire, tellement il aime bosser. “Moussa a tout simplement marqué toute la corporation bancaire. Je suis fier de lui. A vrai dire, il est difficile de remplacer Moussa, mais, nous allons faire de notre mieux” dira-t-il. En réponse à tous ces témoignages, Moussa Alassane Diallo a tout simplement invité les travailleurs de la Bnda à plus d’efforts pour que cette banque puisse maintenir le cap. A.B. HAÏDARA Pour son engagement en faveur de la promotion du sport : Une médaille d’or décernée à Moussa Alassane Diallo par le Comité sportif de la Bnda Initiateur de la Coupe BNDA et de la Coupe interbancaire de football qui se jouent chaque année, Moussa Alassane Diallo a été récompensé par une médaille d’or offerte par le Comité sportif de la Bnda, le lundi dernier.
Après avoir fait valoir ses droits à la retraite depuis le 1er janvier 2018 : Moussa Alassane Diallo reçoit un hommage mérité  de la Bnda après 32 ans de loyaux services
Moussa Alassane Diallo recevant son trophée Ciwara des mains du ministre Baber Gano
Pour ceux qui ne le savaient pas encore, nous rappelons que Moussa Alassane Diallo est un pratiquant de sport. En d’autres termes, c’est un grand sportif. Cela s’explique aujourd’hui par sa forme. Il n’a jamais cessé de prôner la pratique sportive au niveau des entreprises. Joignant l’acte à la parole, il a initié la Coupe Bnda organisée entre les grandes entreprises de la Commune IV et la Coupe interbancaire avec l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (Apbef)…. Ces différents tournois de football ont permis de créer un lien d’amitié, de fraternité et de cohésion sociale entre les entreprises et les banques. En reconnaissance à toutes ces belles initiatives, le Comité sportif de la Bnda a décidé de lui décerner une médaille d’or. C’est avec beaucoup de joie et de fierté qu’il a reçu cette distinction des mains du directeur national de la Bceao, Konzo Traoré. La Direction générale de la Bnda a également offert un Ciwara et une attestation à Moussa Alassane Diallo pour tout ce qu’il a fait pour la banque verte. C’est le ministre Baber Gano qui a eu l’insigne honneur de lui remettre cette distinction. Notons que le parcours remarquable de Moussa Alassane Diallo suscite, à bien des égards, respect et admiration. Il est un témoignage fort de l’existence, ici au Mali, d’une race de chefs d’entreprises qui ont le souci de l’excellence. Ce souci de l’excellence qu’il a également su transmettre au sein de l’Apbef devenu l’un des groupements professionnels les mieux structurés et assurément un modèle de fonctionnement au sein du secteur privé malien. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que l’Apbef-Mali a remporté le trophée de la plus dynamique association professionnelle de banques et établissements financiers de l’Uemoa. A.B. HAÏDARA

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here