Génie Militaire: Un acteur du développement socio-économique

40
La Direction du Génie Militaire, qui a pour devise « Construire – Parfois détruire - Toujours servir », joue un rôle important dans le développement économique du pays. Sa contribution se fait essentiellement à travers des travaux de BTP en termes d’exécution et d’études. Cette contribution au développement s’étend au sens du schéma défini dans les différents programmes d’activités du gouvernement à savoir l’accomplissement des activités qui concourent aux objectifs d’un programme sectoriel du gouvernement. Le secteur du BTP est par excellence le domaine d’activité stratégique de la Direction du Génie Militaire où elle intervient au profit des Forces Armées ainsi qu’au bénéfice de tiers publics ou privés. La Direction du Génie Militaire a ainsi réalisé des travaux routiers sur les axes Kangaba-Narena, Gao-Labezanka, TombouctouDouentza, Sévaré-Gao et la route de Koulikoro, la construction d’un barrage à Faraba (Kayes), l’amé- nagement d’une piste d’envol pour les avions ULM à Sénou, les travaux de surcreusement de mares dans le cercle de Yélimané pour le développement du maraîchage, et la pisciculture à Guinanourou et à Gori-Banda. D’autres domaines d’activité du Génie Militaire ont une dimension sociale, notamment l’aide aux populations en diffi- culté lors de crises par le biais du déploiement ou d’installation en zone hostile, ou la formation professionnelle par le truchement du Centre de formation professionnelle de Bapho (CFPB). Ce dernier est reconnu non seulement par le milieu professionnel, mais aussi par le Ministère de l’Education Nationale comme un moteur actif du développement socio-professionnel au Mali. Il accueille aussi bien les militaires que les civils. Les élèves en formation initiale sortent avec des diplômes en Mécanique automobile, Electricité bâtiment, Maçonnerie. Et ceux qui suivent une formation continue obtiennent des diplômes de Menuiserie bois et formation des bourreliers ou encore de Mécanique générale et soudure. Appuyer les équipes au combat La première compagnie du Génie Militaire fut créée le 12 octobre 1964. A l’époque, un détachement du Génie Militaire américain assista la 1ère compagnie naissante, mais pour des raisons politiques, cette assistance fut de courte durée. La Direction du Génie Militaire a été créée par l’ordonnance N°99- 050/P-RM du 1er octobre 1999, ratifiée par la loi N°99-054 du 28 décembre 1999. Elle est l’héritière de la Direction centrale du Génie Militaire, qui fut créée par l’ordonnance N°91-082/P-CTSP du 21 décembre 1991. Elle est directement rattachée à l’état-major des Armées et tire sa force de sa double vocation (Arme et Service). La Direction du Génie Militaire est située à Djicoroni-para dans la cour du Service National des Jeunes (SNJ) en commune IV du district de Bamako. Le Génie Militaire est chargé entre autres d’appuyer les unités engagées au combat, d’assurer la réalisation, le suivi et l’entretien des infrastructures militaires, de réaliser des études ou des travaux d’intérêt public à la demande du gouvernement. Il assure également la formation tactique et technique du personnel tout en participant aux actions en faveur de la paix et de l’assistance humanitaire. Dans un environnement où l’armée reste un rempart sûr, le Génie Militaire constitue un creuset inépuisable pour le développement socio-économique du Mali. 1e Cl Yacouba Traoré 2 Les membres de l’Inspection générale des Armées et Services e Cl Amadou M. Coulibaly Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here