Commune IV du district de Bamako: L’Association Jeunesse et Alternative du Mali forme 40 femmes en teinture

47
Sachant que pour un développement socio-économique durable, la population doit se mettre au servie de sa localité, l’Association Jeunesse et Alternative du Mali (AJA) a initié une formation en teinture à l’endroit de 40 femmes des 8 quartiers de la commune IV du district de Bamako. Le samedi 20 janvier 2018, les responsables de cette association étaient face à la presse au lieu de la formation sise à Lafiabougou pour expliquer les raisons pour lesquelles, ils ont organisé cette formation. Le point de presse était animé par le secrétaire administratif de l’Association Jeunesse et Alternative du Mali, Aboubacar Abdoulaye, en présence des autres membres de l’association, des formatrices et des bénéficiaires. « Lors du lancement des activités de l’Association le 13 novembre 2017, nous avons promis de former 1200 femmes dans la transformation d’aliments, dans la formation en teinture, dans la coupe-couture ainsi que dans la transformation des pates d’arachides », a déclaré le secrétaire administratif de l’Association Jeunesse et Alternative du Mali, Aboubacar Abdoulaye. Avant d’ajouter que cette série de formation a débuté par la teinture et concerne 40 femmes des 8 quartiers de la commune IV du district de Bamako. A l’en croire, cette formation réclamée par les femmes est gratuite et permettra d’assurer l’épanouissement voire le développement économique des femmes. Ainsi, il invita les bénéficiaires à suivre cette formation avec assiduité pour l’atteinte des objectifs. Selon lui, l’AJA est une association apolitique, socio-économique, éducative et culturelle dont le but est de réunir tous les jeunes, hommes et femmes du Mali sans distinction au sein d’un même groupement afin de mener les activités de développement. Enfin, il dira que l’un des objectifs de l’Association est d’œuvrer pour le développement socio-économique et culturel de la jeunesse. Quant à la représentante des bénéficiaires de cette formation, Awa Traoré, elle a remercié l’Association jeunesse et Alternative du Mali (AJA) d’avoir initié cette formation. A.S Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here