Le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim sur le chantier de la Société Sadasy-Sa à Manabougou : Un taux d’avancement de plus de 90%

69
C’est un projet agro-industriel, de fabrication de panneaux particules, des mobiliers de bureaux et de maison à partir de la paille de riz, une première en Afrique Le ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, accompagné d’une forte délégation, est allé s’enquérir de l’état d’avancement des travaux du chantier et des installations du projet agro-industrie de fabrication de panneaux particules, des mobiliers de bureaux et de maison à partir de la paille de riz de la Société Sadasy-Sa, une première en Afrique à ce jour. C’était le jeudi 18 janvier dernier au siège de l’usine en chantier à Manabougou sur la route de Koulikoro. Il ressort de cette visite que le projet est entré en phase terminale avec un taux d’avancement global de plus de 90%. Sur place le ministre et sa délégation ont été accueillis par le promoteur de l’Usine, TahirouSy. Après les salutations d’usage, le ministre et sa suite ont eu droit une visite guidée des installations de cette nouvelle unité agro-industrielle. Après avoir fait le tour de l’ensemble des installations, le ministre se dit très impressionné de l’état d’avancement des travaux de l’unité en construction, ainsi que la qualité de l’investissement. « Nous avons vu un projet important qui nous a été confirmé qu’une telle unité n’existe pas en Afrique à ce jour. Donc, c’est avec beaucoup de fierté que nous avons eu à faire cette visite guidée», a déclaré le ministre. « C’est un projet qui n’ont pas en souffrance, mais qui connait certaines difficultés. Et il nous revient d’être au chevet de toute unité en difficulté ou en souffrance, c’est pour cela que nous là aujourd’hui », a ajouté Mohamed Aly Ag Ibrahim. « Et ensuite, nous pensons que cette unité industrielle s’intègre parfaitement dans un néo-système industriel en chantier. Et vous avez, qu’il est important de retenir que le Chef de l’Etat, en impulsant l’accélération du développement industriel, c’est bien pour rentabiliser ce que nous appelons l’investissement public. C’est-à-dire tout ce que l’Etat met dans la construction des routes, des aménagements hydro-agricoles, des projets de connexion », a signalé le ministre, avant de rappeler que « de 2013 à aujourd’hui, d’importants efforts ont été faits en terme d’investissements publics ». Et une telle unité va permettre de rentabiliser les investissements publics. Il a promis le soutien de l’Etat au promoteur de cette unité industrielle. Rappelons que le projet Sadasy-SA est un investissement de plus de 16,2 milliards de FCFA, financé en grande partie par Industrial Développement Corporation of South Africa (IDC) d’une part et d’autre part par les différents actionnaires de la Société et des Banques locales. En outre, ce projet est très innovant et s’inscrit dans un cycle de durabilité et de protection de l’environnement. Sa réalisation va permettre la création de 200 emplois. Il valorisera le secteur agricole en procurant de la valeur aux résidus agricoles considérés. La collecte industrielle de la paille, rendue possible par le projet permettrait de mettre à la disposition des éleveurs ou unités d’aliments bétail plus d’un million de tonnes de paille bottelée correspondant au besoin en fourrage de plus de 250 000 bovins, selon le promoteur de la Société. Il permettra également de créer des entreprises formelles, des emplois et de diminuer les importations massives de mobiliers en bois en provenance des pays côtiers de l’UEMOA et d’Asie, a indiqué TahirouSy. AMTouré

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here