Tiekoroba Wilila ” : le vieux est debout : Un espoir véritablement désespérant

18
Cette soirée inoubliable de dimanche, l’ORTM diffusait la rencontre IBK-société civile à l’occasion de la présentation des vœux de nouvel an au palais de Koulouba. Alors Ibk de fulminer : ” J’ai trop encaissé, je me suis réveillé et je vais sévir. J’ai donné 500 millions à l’opposition, mais elle passe le clair de son temps à m’insulter. Elle ne sert à rien. Comme c’est la loi qui l’autorise alors, on va revoir “. Ibk d’ajouter : ” Vous, société civile, ici présente, méritez d’être accompagnée au regard de votre contribution dans la stabilisation du Mali. Les 500 millions de l’opposition n’ont servi à rien. Nous n’avons pas de l’argent à jeter par la fenêtre. Il faut aller avec ceux qui ont l’amour de ce pays”. De telles absurdités contre les lois du pays (et non cotre l’opposition comme il semble le croire) de la part d’un Président de la République en régime démocratique, n’est-ce pas là une comédie de trop ? Ibk semble sur une autre planète que nous et dans des rêves délicieux. Après plus de quatre ans d’immobilisme, de navigation à vue, de mauvaise gouvernance avec ses corollaires de scandales financiers, de népotisme, de clientélisme, d’incompétence et de dilapidation de fonds publics, le principal auteur de ces bavures contre notre tolérante Nation veut jouer à la victime innocente pour sortir ses griffes et muscles. Non pas contre les tares de son abominable gouvernance et les fossoyeurs de la République, mais contre ceux qui dénoncent le hold-up organisé au sommet de l’Etat contre les populations. Devant la société civile, le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita martèle ses intentions de sévir désormais : ” Tiékoroba wilila ” pour ainsi dire le vieux est débout, il n’acceptera plus les critiques de l’opposition, et d’ailleurs il va surseoir à la décision d’octroyer à l’opposition le budget de fonctionnement qui s’élève à 500 millions de francs CFA. Car pour lui, cela ne sert à rien qu’à insulter le Président et le Mali n’a pas d’argent à jeter par la fenêtre. Ah, que de bonheur que le dormeur se réveille, mais que de malheur que ce réveil soit tardif, et orienté vers le pire des options. Ibk saura-t-il jamais retrouver le chemin du salut du peuple ? En effet, dire à seulement six mois de la fin d’un mandat de cinq ans qu’il est maintenant debout, c’est reconnaitre implicitement que durant tout le temps révolu il dormait sur ses lauriers. Un aveu à la manière des fuyards devant leur responsabilité qui trouvent toujours des motifs indigestes de culpabilité pour le compte des adversaires. Pour Ibk, l’opposition devrait se taire pour avoir reçu 500 millions de francs CFA. Alors questions : – Depuis quand ce budget est-il un patrimoine de IBK ? – Le Président voudrait-il d’une opposition de façade, corrompue et laudatrice ? – Quelle disposition va-t-il prendre en ce qui concerne les sous gracieusement accordés à la majorité, d’autant plus qu’il s’agit toujours des fonds de l’Etat, de l’argent public ? En effet, rien que pour le compte des fonds spéciaux (en faire ce que tu veux), le Président s’octroie par mois 150 millions de F CFA, le Premier Ministre gagne 75 millions, et le Président de l’Assemblée Nationale enlève 30 millions pour un total de 255 millions par mois soit 3 milliards 50 millions par an. Des sous en dehors du salaire, des primes (de logement, de carburant, de missions et autres). A cela s’ajoutent 700 millions de francs CFA chaque trois mois soit 2 milliards 800 millions dans l’entretien de l’avion présidentiel, sans compter le carburant pour joindre plus de cent fois Paris, Washington, New York, Pékin, etc. mais jamais Kidal, Ménaka, Taoudéni où circule librement Iyad Agaly et même Macina où Amadou Koufa impose sa loi. En tout état de cause, le réveil d’Ibk est ce qu’il y a de mieux pour le Mali. Mais il y a un temps pour tout. L’espoir est au bout du réveil, mais l’adage dit : ” Au lieu d’offrir une soupe de poisson au cadavre, il aurait fallu l’offrir au malade qu’il fut “. Cher Président, on ne perd la virginité qu’une fois, personne n’est dupe pour prendre des oignons pour des rognons. Il n(y aura une second autogoal ou yabé selon l’opinion publique. L’opposition a tellement joué son rôle d’informations critiques et de propositions salutaires mais placées au placard, que vous ne sauriez plus vous faire prévaloir que d’un bilan plutôt sous perfusion. Alors continuez à dénigrer comme bon vous semble car il ne vous reste que cela comme arme. Rendez-vous devant les urnes et qui vivra verra. Vous n’aurez que vos yeux pour pleurer. Impossible de tricher, les Maliens veillent. Mamadou DABO

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here