Transports : Le Groupe Kéita du Mali et le Port autonome de Conakry scellent un pacte

31
Pour permettre au Groupe Keïta du Mali de faire transiter ses marchandises au port autonome de Conakry, ces deux structures ont signé un protocole d’accord de partenariat, le 17 janvier 2018, à l’hôtel de l’Amitié de Bamako. À travers ce partenariat, le groupe va faire transiter d’ici 2019, par an, 470 conteneurs et 670 000 tonnes en marchandises. C’était en présence du DG du Groupe Keïta, Cheick Modibo Keïta, et de la directrice du port de Conakry, Mme Touré Awa Keïta. Pour le directeur général du Groupe Keïta, la rencontre d’aujourd’hui revêt un caractère tout particulier, car il s’agit de la signature d’un protocole d’accord de partenariat entre le Groupe et le port autonome de Conakry. «Vu sa proximité avec le Mali, le Port Autonome de Conakry, j’allais dire le Port naturel du Mali, est une destination de choix pour le Groupe Keïta», a-t-il affirmé. Selon lui, son Groupe faisait transiter la majorité de ses marchandises dans les ports d’ailleurs. Ainsi, le groupe a comme projet d’ici 2019, de faire transiter, par an, 470 conteneurs et 670 000 tonnes en marchandises par le port de Conakry. Aux dires du DG, le port autonome de Conakry sera un atout majeur pour les deux parties. Selon lui, c’est le lieu de redorer l’image du port autonome de Conakry à l’instar des autres ports de la sous-région. À cet effet, il a sollicité les autorités portuaires à accorder des facilités pouvant attirer les opérateurs économiques du Mali. La directrice du port autonome de Conakry, Mme Touré Awa Keïta, qui n’a pas caché sa satisfaction pour la signature du protocole, pense qu’il marque le lancement d’un ambitieux partenariat qui engage réciproquement le port autonome de Conakry et le groupe Keïta du Mali, à garantir respectivement : des avantages spécifiques sur les passages portuaires des marchandises déclarées par le groupe ; un tarif minimum de 300 000 tonnes de marchandises en transit par an, sur le port de Conakry. D’après Mme Touré Awa Keïta, ce protocole d’accord est l’aboutissement de négociations franches et sincères entre la Direction du port autonome de Conakry et le groupe Keïta. «Il est le résultat de la volonté des deux parties à œuvrer ensemble pour assurer des services portuaires compétitifs et un trafic marchandises en transit du Mali régulier sur le port de Conakry. Ce qui va contribuer à créer les conditions indispensables à l’accroissement de leurs chiffres et à la création d’emplois dans les deux pays», a-t-elle déclaré. Mme Touré Awa Keïta a fait savoir que ce partenariat, premier du genre pour le port autonome de Conakry, est conclu avec un acteur du commerce d’un pays de l’hinterland. Et ces actes répondent, ajoutera-t-elle, aux aspirations des gouvernements guinéen et malien. Mariatou Coulibaly, Stagiaire

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here