Visite du ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat à l’OMH et au PACUM : Dynamiser le secteur des logements !

33
Accompagné des membres de son cabinet, le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Cheick Sidiya Sissoko a effectué une visite de prise de contact avec certains services rattachés à son département, à savoir : l’Office Malien de l’Habitat (OMH) et le Projet d’Appui aux Communes Urbaines du Mali (PACUM).C’était mardi dans l’après-midi. Une occasion saisie par les responsables de ces deux services de féliciter le ministre pour sa nomination et de lui soumettre les difficultés qu’ils sont confrontés dans l’accomplissement des missions qui leurs ont été assignées par les plus hautes autorités. Mardi, le ministre Cheick Sidiya Sissoko était bien sur un terrain connu, pour avoir eu à gérer pendant des années l’Agence des Cessions Immobilières (ACI.SA), partenaire à ces deux services. C’est donc dans une atmosphère conviviale que le tout nouveau ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat et sa délégation ont été accueillis dans ces deux structures (OMH et PACUM). Cette visite de M. Sissoko, deux semaines seulement après sa prise de fonctions entrait dans le cadre d’une prise de contact avec le personnel et la direction des services relevant de son département, afin d’échanger sur les difficultés qui sont les leurs. Une démarche appréciée à sa juste valeur par le directeur général de l’OMH (première structure visitée), Modibo Dianka. Dans son intervention, après avoir retracé le parcours élogieux du ministre, l’avoir félicité pour sa brillante nomination, Modibo Dianka procèdera brièvement à la présentation de sa structure. Il soulignera que l’OMH a pour mission entre autres la promotion et la vulgarisation des nouvelles techniques en matière de construction de Batiment ainsi que l’appui à l’auto construction assistée. Pour accomplir ces missions, dit-il, le gouvernement du Mali a doté l’OMH de certaines ressources. Il s’agit, selon lui, de la taxe de logements (qui représente 1% de la masse salariale brute prélevée sur l’Etat et le secteur privé), subvention annuelle (évaluée à dix milliards de FCFA pour 2018), des loyers perçus à titre de logements sociaux. Il dira qu’ en phase de restructuration pour la poursuite des programmes de logements sociaux sa structure (OMH) rencontre des soucis afin que cette mission entre dans le cadre de ses misions régaliennes. Pour preuve, soutient-il, l’amortissement des programmes de logements sociaux n’a pas été pris en compte par le budget de l’année 2017. « Et pourtant c’est le programme pour lequel nous nous sommes engagés à exécuter vis-à-vis de nos partenaires techniques et financiers » a-t-il déclaré. En termes de perspectives, Modibo Dianka dira que l’OMH s’est attelé à la recherche de financement afin de faire face à la dette qu’il rencontre aujourd’hui. Avant de terminer, il a exprimé au ministre l’urgence de la tenue du conseil d’administration de l’OMH afin de valider le budget de l’exercice 2017 et d’adopter celui de 2018.Pour cela, il a indiqué que les dossiers pour le CA sont en cours d’élaboration. Au chapitre des difficultés, à la suite de M. Dianka, le secrétaire général du syndicat des travailleurs de l’OMH, Salif Kodio ajoutera les préoccupations relatives à la révision de la loi portant création de l’OMH et la consolidation des acquis. En retour, le ministre après avoir rassuré ses interlocuteurs d’avoir pris bonne note des préoccupations évoquées, dans un langage sincère et franc il dira qu’il ne ménagera aucun n’effort afin d’accompagner l’OMH dans le cadre de l’atteinte de ses objectifs, conformément à la vision des plus hautes autorités. « C’est eut égard de l’attachement des plus hautes autorités à la question de logements que nous avons décidé de consacrer notre première visite à l’Office Malien de l’Habitat » a-t-il indiqué. Le PACUM un véritable levain pour le développement des communes Après l’étape de l’OMH, le ministre Sissoko s’est rendu dans les locaux du Projet d’Appui aux Communes Urbaines du Mali (PACUM). A son arrivée il a été accueilli par le coordinateur de ce projet, Babadian Diakité, accompagné de ses proches collaborateurs. En effet, après l’avoir félicité pour sa nomination et le choix porté sur son service pour cette première visite, M. Diakité a présenté au ministre le projet PACUM. Dans sa présentation, le coordinateur du PACUM s’est beaucoup appesanti sur les missions assignées au projet, les ressources allouées ainsi que ses zones et domaines d’intervention. Pour sa part, le ministre s’est dit très satisfait de cette prise de contact avec ces deux services relevant de son département. Se prononçant sur le PACUM, il dira que c’est un projet inconnu de beaucoup de Maliens. Selon lui, ce projet est d’une extrême importance dans le dispositif d’appui aux communes. « C’est le seul appui réel aux collectivités en termes de ressources » a-t-il indiqué, ajoutant que le PACOUM est un véritable levain pour le développement de nos communes. Avant de terminer, le ministre a rassuré le coordinateur du projet que son soutien ne fera pas défaut, qu’il fera tout ce qui est de son pouvoir afin de l’ accompagner dans le cadre de l’atteinte de ses missions pour le plus grand bonheur des communes. Cette visite a pris fin avec des séances de photos de famille entre le ministre Cheick Sidiya Sissoko et les personnels et responsables des structures visitées. Par Moïse Keita Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here