Dramane Dembélé: « Si Dioncounda est candidat en 2018, je renoncerai à ma candidature »

25
C’était lors de la cérémonie de dédicace de son livre « Un nouveau pacte social solidaire » en prélude au grand meeting populaire d’hier 21 janvier au Palais de la Culture. L’occasion était bonne pour Dramane Dembélé de lever toute équivoque sur sa candidature à l’élection présidentielle du mois de juillet prochain. C’était le samedi 20 janvier à la Maison de la Presse de Bamako. Selon Dramane Dembélé, le parti des Abeilles a toujours œuvré pour l’émergence de ce pays avec des textes clairs comme l’eau de roche. Pour lui, l’ADEMA PASJ présentera forcément un candidat à la présidentielle de 2018. « Nous avons amené des gens à Koulouba, pourquoi pas nous-mêmes en 2018. Pour moi, il s’agit de se battre pour être au pouvoir », souligne l’ancien ministre de l’habitat et de l’urbanisme du pouvoir IBK. Dramane Dembélé soutient qu’il va renoncer à sa candidature si celle de Diouncounda Traoré se confirmait. « Je renoncerai tout simplement à ma candidature si Diounouda Traoré est candidat », déclare-t-il. Dans le cas contraire, Dramane Dembélé est catégorique, il maintiendra sa candidature à l’élection présidentielle de 2018. L’ex-candidat à la présidentielle de 2013 reprend l’adage d’un vieux selon lequel « il est plus facile de connaître la religion que le parti de l’ADEMA ». En ce qui concerne son livre intitulé « un nouveau pacte social solidaire » (NPSS), Dramane Dembélé pense que « le Mali est la finalité de toutes nos hypothèses ». Un livre de 48 pages dans un format 2.5, c’est-à-dire un petit format. Le livre comprend six chapitres appelés « chantiers ». Il s’agit des chantiers de l’éducation et de l’emploi, de la défense et de la sécurité, de la création de richesses, de la gouvernance territoriale, de la culture et de la santé, de l’intégration et de la diaspora. En bref, l’auteur résume la notion de nouveau pacte social solidaire en mettant l’homme au cœur des politiques publiques. Pour lui, « c’est un projet de société refondateur au service du renouveau malien ». Il argue dans ce bouquin que le Mali éternel est plus qu’un territoire. « Il est un peuple, un Etat, une République, une nation. Il est un destin commun appelé à résister aux appels de l’instabilité. L’honneur du Mali doit refuser de chanceler au gré des harmattans identitaires et sécuritaires », éclaire-t-il. Le même livre indique que la grande guerre à gagner reste de bâtir un Mali pour nous tous. « Un Mali pour nous tous doit mettre l’éducation au cœur de son modèle social. Un Mali pour nous tous doit être un pays où il n’y pas de fixation de faciès identitaires. Un Mali pour nous tous doit être un pays où la justice sociale et l’égalité de la chance républicaine sont une réalité. Nous n’avons plus le choix et il est trop tard pour être pessimiste. », lance Dramane Dembélé. La cérémonie a pris fin par la dédicace du livre. Bourama Camara Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here