Promotion de l’Agro-industrie au Mali : Des panneaux de particules de la société SADA SY dès avril

34
Le projet Sada SY est un important projet agro-industriel qui ambitionne de produire, à partir de la paille de riz, des panneaux de particules. Lesquels seront transformés pour permettre la réalisation de contreplaqués et des planches de menuiserie et de construction. Le jeudi 18 janvier, le Ministre du Développement Industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim et les responsables des services centraux de son département, se sont rendus à Tienfala-Manabougou sur le site industriel en construction, pour voir l’état d’avancement des travaux. Le projet agro-industriel Sada SY veut valoriser le secteur agricole en procurant de la valeur aux résidus agricoles, notamment la paille. La collecte industrielle de cette paille, rendue possible par le projet, permettra de mettre à la disposition des éleveurs ou unités d’aliment-bétail plus d’un million de tonnes de paille bottelée, correspondant au besoin en fourrage de plus de 250 000 bovins. Le produit permettra l’industrialisation de la fabrication de mobiliers. Ainsi, avec un investissement de plus de 16 milliards FCFA, la société Sada SY SA est créée en septembre 2007 avec un capital de départ de XOF 3000 millions, détenu principalement par M. Tayirou Sy. La société est régie au registre du Commerce de Bamako sous le n°MA.BKO.2016.M.9505. C’est un projet agro-industriel de fabrication de panneaux de particules à partir de la paille de riz qui peuvent avantageusement remplacer les contreplaqués et les planches de construction. Le projet, très innovant, s’inscrit dans un cycle de durabilité et de protection de l’environnement, particulièrement des forêts des pays sahéliens. Car, 52 800 m3/an de la production de Sada SY correspondent à l’exploitation de 3300 ha de forêt par an. Conformément à la philosophie naturaliste de Lavoisier qui dit que « Rien ne se perd, tout se transforme », Sada SY transforme entièrement la paille de riz. Les résidus sont utilisés comme source d’énergie thermique à l’intérieur de l’usine. La production de l’usine s’adresse à plusieurs marchés de la sous-région bien que le projet soit viable sur le marché intérieur malien. Selon les estimations, les besoins du marché malien s’élèvent à 126 144 tonnes, soit 252 288 m3 atteints dès la troisième année, représentant 25% de la demande nationale Aujourd’hui, le projet est en phase terminale avec un taux d’exécution de plus de 90%. Il prévoit 200 emplois. Toutefois, selon le promoteur Tayirou Sy, le projet a besoin de subvention pour la formation du personnel, la levée de certaines contraintes réglementaires sur les droits de porte, l’attribution de 5 000 hectares supplémentaires dans la zone Office du Niger à Niono. Ce, d’autant qu’il faut à la société 10 000 hectares cultivables en riz pour parer à la pénurie de matières premières. M. Sy s’est réjoui de l’accélération des travaux de réalisation de la ligne BI-TERNES 30 KV Balingué pour le raccordement de l’usine Sada SY SA à Manambougou (Tienfala). Le ministre du Développement Industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, a rassuré de toute la disponibilité du gouvernement pour l’accompagnement du projet, une première en Afrique. Il a souligné que la fin des travaux de l’autoroute Bamako-Koulikoro et du pont de Kayo, permettra un bon écoulement des produits finis de l’usine Sada SY vers les différents marchés. Gaoussou Madani Traoré

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here