Daha Keita, membre du Bureau national des jeunes du RPM : «Le RPM est un parti infiltré»

30
Dans un entretien qu’il nous a accordé, le jeune administrateur civil et 1er secrétaire aux questions juridiques du Bureau national des jeunes du parti au pouvoir met en garde contre la menace que font peser les réseaux sur la démocratie au Mali. Il s’exprime, également, sur comment le compte rendu des réunions « confidentielles» du parti se retrouvent sur la place publique. Maliweb.net «La démocratie malienne est menacée par les réseaux sociaux». Pour le juriste de formation, l’excès de toute chose est nuisible. Et les réseaux sociaux au Mali, censés être des canaux de libres expressions pour la bonne marche de la jeune démocratie malienne, sont devenus une menace pour elle. Au lieu de faire des critiques constructives, explique Daha Keita, les réseaux sociaux sont utilisés pour insulter. A en croire notre interlocuteur, personne n’y échappe: dirigeants politiques, autorités judiciaires, autorités religieuses et même les autorités coutumières. Pour remédier à ce déchainement de violence morale et verbale, Keita voit deux solutions: le retour à nos valeurs sociétales et le renforcement du pouvoir de coercition de l’Etat par le raffermissement de l’arsenal juridique national sur cette question. Au Rassemblement pour le Mali, la parole semble se libérer et les jeunes du parti n’hésitent plus à se prononcer sur les questions d’intérêt national. Au cours de notre entretien, Daha Keita s’est prêté à nos questions sur le malaise au sein du RPM, suite à la diffusion d’un enregistrement audio de l’honorable Mamadou Diarrassouba, secrétaire à l’Organisation du Bureau Politique National, relatant les propos d’une réunion «confidentielle» de réconciliation entre le président de la République et le secrétaire général du parti des Tisserands, en l’occurrence Dr Bocary Tréta. Des propos diffusés sur les ondes et retranscrits par certains journaux. Pour Daha Keita, il claire que «le RPM est un parti infiltré». Pour lui, ses propos ont été sortis de leur contexte, dans le seul but de mettre dos-à-dos les dirigeants du RPM et en empêcher le pays d’avancer. Daha Keita a profité de notre micro pour lancer un appel à tous les jeunes, parfois manipulés par des politiciens qui ne voient de l’obscurité même là où le soleil brille à rejoindre le Mouvement An ka Ben. Un cadre de rassemblement des jeunes, indique-t-il, au-delà des clivages politiques. «Nous appelons nos camarades à nous rejoindre pour la construction d’un Mali meilleur», conclut-il. Mamadou TOGOLA

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here