Gestion des accidents de la circulation : La police renforce ses capacités sur l’indemnisation des usagers assurés

37
Des agents des sections voie publique des commissariats de police de Bamako ont reçu hier une formation sur la responsabilité civile et les procédures de gestion des accidents de la circulation routière. La responsabilité civile et les procédures de gestion des accidents de la circulation routière étaient au centre d’une formation destinée aux policiers de la section des voies publiques des commissariats de police de Bamako, ce mardi 23 janvier, à l’Ecole nationale de police. Organisée par la Compagnie de la circulation routière (CCR) en partenariat avec le Comité des compagnies d’assurances du Mali, il s’agissait d’outiller davantage les forces de l’ordre sur la procédure d’indemnisation des usagers assurés après un accident. “Les participants seront imprégnés des règles essentielles dans le cadre de la procédure de gestion en matière de constat d’accident. Les usagers subissent d’énormes préjudices pendant les accidents ne les permettant une bonne procédure indispensable au juge pour rendre une bonne décision”, a soutenu le commissaire Abdoulaye Coulibaly, commandant de la CCR. Il a invité les participants à être assidus et à restituer la formation à leurs collègues. Pour Mohamed Compaoré, représentant le président du Comité des compagnies d’assurances du Mali, les fonctionnaires de police de la section voie publique sont, au premier chef, concernés par le processus d’indemnisation avec l’établissement du procès-verbal du constat. “Au cours de cette formation, les animateurs mettront l’accès sur la nécessité d’élaborer les procès-verbaux de constat clairs, précis, teintés d’objectivité et de prohibé. Une autre nécessité est de transmettre également les procès-verbaux dans les meilleurs délais aux assureurs”, a souligné M. Ouédraogo. Il a ajouté que les formateurs toucheront du doigt la nécessité de diligenter le cas des accidents dont les auteurs sont détenteurs de l’attestation d’assurance “Carte brune Cédéao”, appelée assurance Cédéao tout en rappelant les nouvelles mesures de la systématisation de la Carte brune. Le commissaire principale Seydou Diarra, directeur de l’Ecole nationale de police et représentant le directeur général de la police, a salué l’initiative qui, selon lui, s’inscrit en droite ligne de la nouvelle orientation des autorités visant la qualification du personnel de la police. M. D.

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here