Lancement des activités de la coalition pour la commune de Bourem

30
La commune de Bourem est une des communes du cercle de Bourem (Région de Gao), un des cercles les plus enclavés et els plus démunis du Mali. Elle est composée de 12 villages sédentaires dont le village de Baria, celui du père de la première Dame du Mali Attaher Haibala MAÏGA et le village de Taoussa où devra s’ériger le barrage de Taoussa et 9 fractions nomades avec une population de 35.019 habitants composés de songhoï, peul, tamasheq, arabe, sorko et bella. La Coalition pour la Commune de Bourem (CCB) est une association apolitique à but non lucratif créée à Bamako le 15 septembre 2001 par les filles et fils de la commune pour contribuer au développement économique et social de la localité. Elle détient le récépissé 561/MATCL/DMI du 16 août 2002. Il est dirigé par un bureau de coordination de 19 membres dans lequel tous les villages sont représentés avec 45% de jeunes et 30% de femmes. Son logo est : la girafe (Boura), les dattiers et le Ford, un monument historique. Son slogan et sa vision : Demain commence aujourd’hui. Pour atteindre ses objectifs la CCB a élaboré et adopté un plan d’actions 2018-2020 assorti d’un plan d’activités 2018 articulés autour des points suivants : un point de presse de lancement de ses activités, une mission à Bourem pour sceller un partenariat avec le conseil communal et la société civile locale, l’élaboration d’une monographie de Bourem, une nuit de Bourem à Ségou afin de magnifier ce que les deux villes ont en commun et dans le but de rechercher un jumelage entre les deux communes, une mission au Ghana pour mettre à contribution la diaspora dans l’exécution de son plan d’activités, des visites de courtoisie à des personnalités de Bourem pour solliciter leur adhésion et participation à la mise en œuvre de son plan d’activités, la participation à des cérémonies de baptême d’établissements scolaires et sanitaires de Bourem, la participation à des rencontres de sensibilisation pour la paix, la réconciliation, le vivre ensemble et la prévention des conflits, la recherche de partenaires pour la mise en œuvre de son plan, l’organisation d’une soirée culturelle à Bamako pour mieux faire connaître la culture de Bourem. Le plan d’activités 2018 est chiffré à près de 30.000.000 de FCFA. Pour son financement notre stratégie de mobilisation de ressources sera axée sur la vente des cartes de membres (2500 FCFA), le paiement des cotisations annuelles (6.000 FCFA), les contributions volontaires de nos membres d’honneur et personnes ressources, des points focaux, des associations des villages de la commune, de la diaspora de Bourem, des sponsors et autres partenaires. Dores et déjà nous remercions els membres d’honneur, les personnes ressources et toutes les bonnes volontés qui ont déjà commencé à contribuer et tout ce qui ont toujours soutenus et appuyé les activités de la CCB. Nous remercions surtout les membres du bureau de coordination de la CCB pour leur disponibilité et engagement constants. Nous remercions également la presse publique et privée qui nous permettra de mettre de la visibilité dans nos activités. Vive Bourem, Vive la CCB, Vive le Mali uni en paix et prospère. Merci à tous. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here