Communiqué du Le Collectif des Ligues et Clubs Majoritaires de la Fédération Malienne de Football

31
Le Collectif des Ligues et Clubs Majoritaires de la Fédération Malienne de Football composé de : Ligues régionales : Kayes, Bamako, Ségou, Tombouctou, Gao, Kidal, Clubs de ligue 1 : Club Olympique de Bamako (COB), Centre Salif Keita (CSK), Djoliba AC, Mamahira de Kati, CS Duguwolofila, Association Sportive de Bamako (ASB), US Kita, Avenir de Tombouctou, AS Savana de Mopti, Clubs de ligue 2 : AS Korofina, FC Gaoussou, Burumassa de Kati, FC Balanzan de Ségou, Alfarouk de Tombouctou, AS Sahel de Gao, Attar Club de Kidal, Association membre : Union Nationale des Anciens Footballeurs du Mali (UNAFOM), A Madame la Présidente du Comité de normalisation de la Fédération Malienne de Football Bamako Objet : informations Madame la Présidente, Le Collectif des ligues et Clubs majoritaires de la Fédération Malienne de Football se réjouit de la mise en place d’un Comité de normalisation à la direction de notre instance faitière. En effet, la mise en place de ce Comité est le couronnement d’une longue lutte pour empêcher que notre fédération soit prise en otage et dirigée par des personnes qui pendant près de quatre années ont foulé aux pieds les textes qui régissent notre Association. C’est l’occasion pour nous de vous féliciter ainsi que tous les membres qui composent votre bureau pour la confiance placée en vous. Les défis à relever sont nombreux et ardus, cependant, nous ne doutons ni de la compétence encore moins de la probité de certains membres de ce Comité. Aussi, pour mener à bien votre mission, il nous parait opportun d’attirer votre attention sur les points suivants : 1. La divulgation de votre feuille de route, 2. La partialité et l’incompétence du Secrétaire général qui sans tarder doit être démis de ses fonctions en se fondant sur l’article 81.2 de nos statuts ; 3. Le règlement de tous les problèmes relatifs à la légitimité de certains membres afin de pouvoir désigner leurs représentants légaux. D’une part, la convocation des représentants des ligues et clubs de ligue 1 et de ligue 2 dans ses conditions par un secrétaire impartial nous ramène à la mauvaise convocation de l’Assemblée avortée du 08 octobre 2017 qui a conduit à la mise en place de ce Comité de normalisation. D’autre part, la convocation des représentants certains membres du Collectif comme les ligues et clubs de Kayes, Tombouctou, Gao, situés à des milliers de kilomètres de Bamako à 24 heures d’une rencontre sans déterminer les conditions et sans être précis pour le cas des clubs de deuxième division prouvent à suffisance l’amateurisme et le manque de considération qu’il accorde à ces structures. Les membres du Collectif ne sont pas prêts à aller se donner en spectacle pour une seconde fois au moment nous pensons que le Comité de normalisation est là pour remettre le tout dans l’ordre. Toutefois, le Collectif réaffirme une fois de plus son soutien au Comité de Normalisation pour réussir sa mission de pacification et normalisation de notre football. Recevez, Madame la Présidente, l’expression de notre franche collaboration. Bamako, le 24 Janvier 2018 P/Le Président du Collectif Mamadou Dipa FANE P/° Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here