Le Pentagone examine des images censées montrer des soldats américains tués au Niger

34
Les militaires américains examinent des images postées sur les médias sociaux montrant des soldats américains morts à la suite de l'embuscade du 4 octobre dernier au Niger. Un auteur et chercheur a posté sur Twitter la disponibilité d’une vidéo diffusée par un mouvement affilié à l'État islamique dans le Grand Sahara qui dure plus de 10 minutes et comporte des scènes d'un soldat blessé et les corps des trois autres soldats américains tués dans l'embuscade . Le Commandement des Etats-Unis pour l'Afrique (AFRICOM) a déclaré dans un communiqué qu'il était au courant des images sur Twitter et qu'il enquêtait sur les allégations. "L'USAFRICOM est au courant d'un article sur Twitter censé montrer un soldat américain lors de l'embuscade du 4 octobre à Tongo Tongo, au Niger", a déclaré l'AFRICOM dans un communiqué. "Nous examinons le post et déterminons la véracité du tweet et les affirmations selon lesquelles il y a une vidéo associée", ont ajouté les officiels. "Nous ne pouvons pas commenter plus loin sur cette question au moment où l'enquête liée à l'embuscade du 4 octobre est en cours". Douze soldats de l'armée américaine et 30 soldats nigérians ont été pris en embuscade par pas moins de 50 d’éléments armés de mitrailleuses et de grenades propulsées par fusée à environ 150 km au nord de la capitale du Niger, près du village de Tongo Tongo. L'attaque a également blessé deux autres soldats américains et huit soldats de l’armée nigérienne. En Décembre, il a été signalé que l'attaque était probablement évitable et le résultat d'une mission mal exécutée pour recueillir des informations sur des djihadistes de haut rang de l'Etat islamique dans la région. Les États-Unis ont environ 800 soldats dans la région pour faire face à Boko Haram, qui aurait prêté serment à l'EI, ainsi qu'aux éléments d'Al-Qaïda. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here