Malo Drissa Traoré, Selectionneur du Burkina: « La fuite des talents explique l’élimination des pays francophones au premier tour »

31
Le sélectionneur de l'équipe du Burkina, Malo Drissa Traoré, a fait remarquer que les joueurs de l'équipe de son pays sont des jeunes qui, par manque d'expérience, ont même compris la réalité de la haute compétition « Les jeunes ont compris la leçon de la haute compétition qui ne s’agit pas de jouer mais de gérer match après match. Aussi les meilleurs ne se sont pas qualifiés puisque nous avons battu la Libye en amical mais elle est qualifiée en quarts », regrettant que la fuite des talents par la faute des imprésarios a également jouée sur les équipes francophones par rapport aux anglophones. Excepté le Maroc, tous les pays francophones à ce Chan, ont été éliminé dès le premier tour. Malo Drissa Traoré alias « Saboteur » a fustigé cette fuite des joueurs francophones. « Les équipes francophones sont éliminées parce que les joueurs partent tôt, s ils préfèrent même évoluer en CFA, mon meilleur buteur est parti au dernier moment avec l’Ajax, et il avait 16 ans, la vente de jeunes joueurs par les escrocs explique l’élimination précoce des pays francophones » a dit Saboteur. Ce dernier a profité pour soutenir la candidature marocaine à l’organisation du Mondial et rend hommage à la Confédération africaine de football, pour la qualité des matches du Chan. « Au Maroc nous avons vu des grands stades, des terrains d’entrainements et chaque région dispose son stade aux normes mondiales , donc le Maroc peut valablement organiser le Mondial. Et ce sera une fierté africaine. Aussi le match livré par nos deux pays sans calcul et même éliminée est un honneur pour la Caf » En revanche le sélectionneur du Cameroun, dit ne rien reproché à ses joueurs dont les meilleurs étaient au Maroc. « Mes joueurs ont mouillé le maillot même si ce qu’on voulait on y est pas arrivée. Ils étaient sur la pelouse lors des trois matches et ils ont montré une certaine envie », a déclaré, mercredi soir à Tanger, le sélectionneur camerounais, Rigobert Song Bahanag, suite au match nul (1-1) de l'équipe camerounaise de football face au Burkina en match comptant pour la troisième journée du premier tour (groupe D) du Championnat d'Afrique des joueurs locaux (Maroc-2018). Lors de la conférence de presse d’après match, au Grand stade de Tanger, Song a affirmé « jouer avec la même concentration et la même préparation lors des précédents matchs programmés dans le cadre du groupe D, précisant qu’il « s’est jamais trompé de ses choix. Pas de mauvais choix, chaque joueur a été au moins nommé meilleur aucour du championnat. C’est une question de niveau de jeu et du championnat. Les autres ont du volume par rapport à nous, nous avons les meilleurs du championnat et ici il y avait la réalité, il faut tiré les leçons et voir » Propos recueillis à Tanger par BDS Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here