Renforcement de capacités : Le mouvement politique ‘’Badenya Ton’’ encadre ses militants

24
« Enjeux des élections et processus électoral », « Leadership en politique, méthodes de structuration », tels étaient les thèmes au cœur d’une session de formation organisée par le mouvement politique « Badenya Ton » à l’intention de ses militants, le dimanche 21 janvier dernier à la Dette publique. L’objectif de cette formation est d’une part, d’outiller les membres du mouvement, entre autres, sur son idéologie, sa vision, ses programmes politiques ainsi que ses objectifs clés, et d’autre part, renforcer leurs capacités sur le processus démocratique, le comportement idéal en politique, afin qu’ils puissent mener à bien ses activités. La cérémonie d’ouverture de la journée de formation a été présidée par le président du Mouvement, Badra Aliou Dembélé. C’était en présence du secrétaire général de « Badenya Ton », Laya Amadou Guindo. Première du genre, cette première vague de formation a concerné les membres du bureau national de « Badenya Ton », du bureau de femmes, des présidents des bureaux de communes et de quartier. Soit au total de 126 membres sur les 132 que compte le mouvement politique. En effet, cette initiative des cadres du Mouvement à l’endroit de ses membres cadre parfaitement avec l’un de ses objectifs, celui de renforcer la capacité de ses membres à travers le schéma triangle de formation inscrit dans le programme du mouvement politique, notamment : la formation de base, la formation politique et la formation technique. La journée de formation a été mise à profit par les spécialistes des questions pour outiller suffisamment les participants sur les différentes thématiques choisies pour la session. Dans son allocution d’ouverture des travaux, le président du Mouvement s’est tout d’abord réjoui de la ‘’concrétisation de l’un des objectifs clés de « Badenya Ton » depuis sa création en 20161. Badra Aliou Dembélé a rappelé que son Mouvement entend jouer pleinement son rôle dans la consolidation de la démocratie au Mali à travers ‘’la mise en œuvre des mécanismes qui renforcent l’état de droit’’. Il a également souligné que « Badenya Ton » est à pied œuvre pour l’implantation de ses bureaux dans plusieurs autres localités du pays. Pour ce qui concerne la vie de la vie, Badra Aliou Dembélé dira que le mouvement politique a toujours donné son avis par rapport à ces questions. Par ailleurs, au nom du mouvement il dit compter sur les autorités pour l’organisation dans le délai de l’élection présidentielle de 2018. Selon son président, « Badenya Ton » est partisan des valeurs religieuses et sociétales dans un Mali diversifié prône l’alternance, et surtout celui de la jeunesse. Mohamed Naman Keita Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here