Cellule Technique d’Appui aux Communes (CTAC) : Le conseil inaugural a vécu

13
Le mardi le 23 janvier 2018, dans la salle de conférence de la Mairie du District de Bamako, le Maire Adama SANGARE a présidé les travaux d'ouverture solennelle de la toute première session extraordinaire du conseil d’administration de 2018 de la Cellule Technique d'Appui aux Communes du District de Bamako (CTAC). C’était en présence du Président de l'Association des Municipalités du Mali, des Présidents des commissions permanentes du Conseil du District et le Président de la Commission d'examen et d'analyse du rapport d'audit organisationnel, financier et technique. Le Conseil d'Administration de la Cellule Technique d'Appui aux Communes (CTAC), lors de sa dernière session ordinaire, avait recommandé la création d’une Commission d’examen et d’analyse du rapport organisationnel, financier et technique de l'établissement. C’est ainsi que, par arrêté N°2017-008/M-DB du 17 mars 2017, ladite commission a été créée avec pour mission l’examen et l'analyse du rapport d'audit organisationnel, financier et technique de l’établissement. Etablissement public inter-collectivités et véritable fleuron de la volonté commune de coopération décentralisée, la création de la Cellule Technique d'Appui aux Communes du District de Bamako (CTAC) répondait au double souci de résoudre le problème de de maitrise d'ouvrage et de juguler les difficultés liées à la gestion des projets de développement initiés par les collectivités territoriales du Mali. A savoir que la forme juridique actuelle de la Cellule Technique d'Appui aux Communes (CTAC), après plusieurs années de parcours, exige du Conseil d'Administration de revoir son statut afin de lui permettre de faire face de façon efficace aux nombreux défis auxquels les Collectivités territoriales sont confrontées. Voilà pourquoi le Président du conseil d’administration, le maire Adama SANGARE, soulignera que la douzième session ordinaire du Conseil d'Administration de la CTAC avait recommandé la réalisation d'un audit organisationnel, technique et financier de la structure, dans le but de renforcer ses capacités techniques, opérationnelles et financières. Avant d’ajouter que le rapport d'audit organisationnel, technique et financier qui a été produit a fait l'objet de présentation lors de la treizième session ordinaire du Conseil d'Administration, du 21 mars 2017 dernier. « L'examen dudit rapport ayant révélé des insuffisances, le Conseil d'Administration a recommandé la création d'une Commission ad hoc d'examen et d'analyse du document, afin de mieux orienter les administrateurs dans le choix d'un statut juridique convenable pour l'établissement », a-t-il expliqué. A l’en croire, cette recommandation a été concrétisée par la mise en place d'une commission ad hoc, présidée par le Maire de la Commune V du District de Bamako. Cette toute première session extraordinaire du Conseil d'Administration de 2018 de la Cellule Technique d'Appui aux Communes du District de Bamako (CTAC) avait pour l’objectif l'examen et l'adoption du rapport de la Commission ad hoc. Avant de terminer ses propos, il a invité les administrateurs à un examen minutieux dudit rapport afin de doter la CTAC d'un nouveau statut répondant aux exigences du développement urbain. Karamoko Dembélé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here