Détérioration de la situation sécuritaire : L’ONU donne raison à Tiébilé Dramé

5
Mardi devant le Conseil de sécurité, le secrétaire général adjoint des Nations unies aux opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, a déclaré que “le Mali fait face à une insécurité grandissante qui, au cours de l’année écoulée, a coûté la vie à des centaines de civils, ainsi qu’à plusieurs dizaines d’éléments des forces de défense et de sécurité maliennes, de casques bleus et d’éléments de la force Barkhane”. Une présentation de la situation sécuritaire qui donne raison à l’opposant Tiébilé Dramé. En effet, le Parena dresse un bilan inquiétant de la situation sécuritaire dans le pays. Pour le parti de Tiébilé Dramé, près de 700 personnes ont été tuées depuis le début de l’année 2017. Dans un communiqué réagissant au report des élections locales et régionales prévues pour le 17 décembre 2017, le parti du Bélier blanc souligne que “ce nouveau report ne le surprend guère le Parena” puisqu’il “n’a cessé d’alerter les autorités de notre pays sur la dégradation continue de la situation sécuritaire du pays et le cortège de morts civils et militaires (près de 700 depuis le début de l’année) et de blessés (plus de 500). Plus de 80 préfets et sous-préfets ne sont pas à leurs postes”. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here