Gendarmerie Nationale : Des agents font valoir leurs droits à la retraite

94
Assurer la police judiciaire militaire ; participer à la protection et à la garde des institutions de la République ; exercer la mission prévôtale au sein de l’armée; concourir à la mobilisation, participer à la défense opérationnelle du territoire; participer à la protection civile; participer à l’effort de développement économique, social et culturel du pays ; participer aux actions en faveur de la paix et de l’assistance humanitaire, par l’envoi de personnels dans les missions de maintien de la paix, telles sont quelques missions de la gendarmerie nationale du Mali. Un départ à la retraite est un moment de réjouissance et de satisfaction d’une mission bien remplie. Force est de reconnaître que des fonctionnaires gendarmes, rigoureux, désintéressés, travailleurs consciencieux, prêts au sacrifice ultime, à cheval sur les principes et règlements, prendront un repos très bien mérité. Le directeur général de la gendarmerie nationale du Mali, le Magistrat Colonel-Major Satigui dit Moro Sidibé, a présidé à la direction de l’Ecole de la gendarmerie de Faladiè la cérémonie d’au revoir des fonctionnaires gendarmes admis à la retraite en décembre 2017. C’était en présence des anciens de la gendarmerie, des amis et collaborateurs. Parmi les personnalités présentes à la cérémonie d’adieu aux retraités de la gendarmerie, on notait la présence du directeur des Ecoles de la gendarmerie de Faladiè, le Colonel Seydou Kamissoko, et une représentation des partenaires, tel que l’Amicale des anciens de la gendarmerie et la Minusma. Prenant la parole, le directeur des écoles de la gendarmerie, Colonel Seydou Kamissoko, a remercié le directeur de la gendarmerie, au nom de tous les instructeurs, de l’ensemble des écoles et tout le personnel administratif, pour l’instauration de cette cérémonie, depuis l’année dernière pour prêcher la solidarité, l’union au sein de corps. L’occasion a été également bonne pour le Directeur général de la Gendarmerie, le Magistrat Colonel-Major Satigui dit Moro Sidibé, de remettre des diplômes de reconnaissance à certains agents qui sont dans le lot des retraités de l’année 2017. Pour le directeur, bientôt, une journée nationale de la gendarmerie sera instaurée au Mali. Et pour la mutuelle des retraités, des instructions sont déjà données, depuis quelques mois, pour son bon fonctionnement. A sa suite, l’adjudant-chef Sinayogo, ancien aide de camp du président Modibo Kéita du Mali indépendant, a aussi remercié le directeur actuel de la gendarmerie, au nom de tous ses camarades, qui, depuis sa nomination, associe tous les anciens du corps à toutes les initiatives de la direction. Connaissances de la gendarmerie A noter que la Gendarmerie Nationale du Mali est née des cendres de la Gendarmerie Coloniale. Il fallut attendre le 23 juillet 1960 pour voir s’organiser la Gendarmerie Nationale. Le 1er septembre 1960, le Lieutenant Balla KONE prend le commandement de la Gendarmerie du Mali en qualité de chef de corps. A la proclamation de l’indépendance du Mail, le 22 septembre 1960, la Gendarmerie comprend des auxiliaires, quelques sous-officiers diplômés de Fréjus et de l’École fédérale de Dakar, et deux officiers de corps de troupes diplômés de l’école supérieure de Gendarmerie de Melun, les Lieutenants Balla KONE et Abdoulaye DIALLO dit Dax. Par la suite, la Gendarmerie Nationale du Mali est devenue une véritable armée avec un état-major basé à Bamako et des unités territoriales implantées sur l’ensemble du territoire, comme une toile d’araignée. De 1963 à 2001, la Gendarmerie a subi beaucoup de modifications dans son organisation structurelle. Celle de 1999 a vu l’érection de l’état-major de la Gendarmerie Nationale en une direction générale. Comme mission, la Gendarmerie Nationale est une formation militaire qui a pour missions de Veiller à la sûreté publique ; assurer le maintien de l’ordre et veiller à l’exécution des lois, ainsi qu’à la protection des personnes et des biens par l’exercice de la police administrative et de la police judiciaire, conformément aux lois et règlements en vigueur Dramane Siaka Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here