Honorable Karim Keita : l’homme détesté pour son statut et non pour ses actes

4
On se rend compte souvent que les biens faits de certaines personnes occultent dû à leur appartenance politique, à leur statut ou soit à leur situation famille avec les dirigeants et hautes autorités de l’État. Aujourd’hui, le cas de l’honorable Karim Keita en fait partir. Fils de l’actuel président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, beau fils du président de l’Assemblée nationale (troisième personnalité du pays), l’honorable Issiaka Sidibé, Karim Keita est l’un des trois élus (en députation 2013) de la commune II sous la couleur du Parti Rassemblement pour le Mali (RPM). Du fait de ce statut qui lui a été offert par Dieu, aujourd’hui les détracteurs de l’honorable Karim Keita méconnaissent les œuvres, les services rendus, les actes et les réalisations faits par l’homme. On peut dire qu’on n’aime pas et on n’apprécie pas le comportement de l’honorable Keita, mais dire qu’il n’aime pas sa commune et voire son pays serait un jugement infondé. Depuis son élection à nos jours, beaucoup d’œuvres sont les empreints de l’honorable Keita. Mais qui ne sont malheureusement pas apprécié à leur juste valeur par ses détracteurs. Des écoles équipées, des forages installés, des rues pavées, sont entre autres quelqu’unes des réalisations que le fiston national a eu à faire dans la commune II particulièrement et dans d’autres localités en général. Aussi, l’assainissement, la santé, l’emploi des jeunes sont des défis que l’honorable Keita, un jeune qui a le souci du bien-être de ses populations, s’est engagé à relever. En plus d’être un élu du peuple, il occupe au sein de l’hémicycle la présidence de la Commission de la défense et de la sécurité. A ce poste, il s’est investi en concrétisant l’une des priorités du programme du président de la République IBK, dont la structuration de l’armée, en la dotant d’une nouvelle vie à travers des équipements indispensables et aussi à travers l’amélioration des conditions des forces armées. L’honorable était et est toujours aux côtés des forces armées en s’imprégnant de leurs préoccupations. De surcroît, après nos petites enquêtes, en accostant les populations sur l’honorable Karim Keita, on a noté que l’homme a beaucoup fait et continue de faire mieux pour sa commune et son pays le Mali. A titre de rappel, il a fêté le réveillon avec les Famas, à Tombouctou. En effet, du fait qu’il est l’un des fils l’actuel président l’homme est détesté injustement par ses détracteurs. On se demande s’il était à un poste nominatif qu’est-ce qui allait être dit où fait par ses détracteurs ? Mais, heureusement qu’il est issu d’une élection crédible et transparente dans laquelle les populations se sont exprimés en jetant leur dévolu sur leurs candidats de choix. Et pourtant, c’est qui difficile à dire et à entendre que l’homme est un malien comme les autres et il a sa place dans l’édifice de ce pays. On dire que l’honorable Karim Keita aujourd’hui est détesté par ses détracteurs pour son statut et non pour ses actes. Car, les actes qu’il a posés et réalisés sont salutaires et leurs bénéfices sont communes et valables pour tous. Par ailleurs, il est à souligner que ce qu’il a, il le partage avec ses concitoyens et ce fait, le différencie de beaucoup d’autres hommes et femmes de son statut. M.L. KONE Source : Le Fondement Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here