Rencontre des acteurs impliqués dans la sécurité de proximité : Pour mieux assurer la sécurité des personnes et de leurs biens

13
Tous les maires des communes urbaines et rurales de Bamako et environs ainsi que deux de leurs conseillers, les directeurs généraux de la gendarmerie nationale, de la police nationale, de la protection Civile, chef d’état-major de la garde nationale, les directeurs des chefs de services du ministère de la sécurité et de la protection civile et les représentants des partenaires ont pris part à cette cérémonie de rencontre préparatoire pour la mise en œuvre de la police de proximité. Elle était présidée par le secrétaire général du ministre de la sécurité et de la protection Civile, Mr Kamaté. C’était le 24 Janvier 2017. La rencontre rentre dans le cadre préparatoire pour la mise en place de la police de proximité pour mieux assurer la sécurité des personnes et de leurs biens et garantir une meilleure implication de la société Civile, de l’administration dans la gestion de sécurité. Aux dires du SEGAL, la police de proximité dont il sera question au cours des échanges permettra de mieux s’assurer de la sécurité et des biens à travers sa diligente mise en œuvre. En outre, elle permettra de mieux préparer la mise en place des commissions de sécurité au niveau des différentes communes pour afin aboutir à la grande commission intercommunautaire au niveau du district de Bamako. Pour lui, chaque commune doit être dotée d’une commission de sécurité regroupant tous les acteurs impliqués. Alors, cette démarche à la fois inclusive et participative témoigne de l’intérêt que le ministère en charge de la sécurité accorde à la police de proximité. A cet effet, les objectifs généraux de cette rencontre sont de mieux assurer la sécurité des personnes et des biens à travers la mise en place de la police de proximité ; garantir une meilleure implication de la société civile et de l’administration dans la gestion des questions de sécurité. Et pour les objectifs spécifiques, de préparer la mise en place des commissions de sécurité au niveau des différentes communes ; préparer la mise en place de la grande commission intercommunautaire. Quant au résultat attendu, chaque commune sera dotée d’une commission de sécurité regroupant tous les acteurs impliqués au niveau de la commune ; la mise en place de la grande commission intercommunautaire au niveau du district de Bamako. AbdramaneSamaké

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here