Santé publique : Plus de 34 milliards de F CFA pour vaincre le Sida et la tuberculose

37
La lutte contre le VIH Sida et la tuberculose au Mali se renforce avec la subvention d’appui de 34, 727 milliards de F CFA apportée par le Fonds mondial à notre pays. La cérémonie de signature de cette subvention a eu lieu lundi à Bamako sous la présidence du secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Salif Samaké. C’était aussi en présence du chef d’équipe régionale Afrique de l’ouest du Fonds mondial, Nicolas Cantau, du représentant du chef de file des partenaires techniques et financiers, Jean-Marie Milleliri, conseiller santé à l’ambassade de France. Par le lancement de ces subventions, le gouvernement du Mali et le Fonds mondial comptent mener une lutte implacable contre le VIH et la tuberculose. « Ces subventions viendront renforcer les acquis notoires en matière de la lutte contre ces pandémies. L’objectif est l’élimination absolue de ces pandémies en tant que menacent de la santé publique d’ici 2030, l’effort de l’ensemble des acteurs est nécessaire. Les bénéficiaires doivent s’engager pour atteindre des résultats à la hauteur des enjeux », a déclaré le chef d’équipe régionale Afrique de l’ouest du Fonds mondial, Nicolas Cantau. Le représentant du ministre de la Santé, Dr Salif Samaké, a invité les autres partenaires à plus d’engagement et à accompagner le gouvernement pour gagner la lutte contre ces maladies. Il a rassuré les partenaires qu’un bon usage sera fait des fonds alloués. « Le gouvernement prendra toutes les dispositions pour renforcer ces actions et assurer la bonne utilisation des ressources qui sont mises à sa disposition », a-t-il promis.. Pour le représentant du chef de file des PTF, Jean-Marie Milleliri, « l’engagement des partenaires techniques et financiers contre ces pandémies est légitime et juste, tant la lutte contre les pandémies est un enjeu de développement et tant l’approche pour une santé mondiale meilleure ». Répartition des subventions Les subventions VIH et Tuberculose du Fonds mondial 2018-2020 sont réparties entre différents volets de traitement et de prévention contre ces maladies. Près de 38 millions d’euro sont dédiés au volet traitement et prévention de la transmission mère enfant du VIH, plus de 7,5 millions d’euro au volet prévention du VIH. Plus 7, 475 millions d’euro sont engagés pour lutter efficacement contre la tuberculose Le Fonds mondial un partenaire sûr Dans la lutte contre le VIH/sida et la tuberculose, le Fonds mondial s’est distingué comme l’un des partenaires sûrs de notre pays. De 2005 à 2017, il a pu débloquer plus de 179, 408 millions de dollars pour assurer la lutte contre ces pandémies. Dans une présentation faite à l’occasion par Dr Ly, 94,6 % du total de la contribution des partenaires sont assurés par le Fonds mondial, 81,6% de l’ensemble du financement externe et 65% du total des dépenses. Les ressources du Fonds mondial ont servi dans tous les domaines de lutte contre le VIH/sida et la tuberculose. Ces soutiens du Fonds mondial ont permis à notre pays d’enregistrer des résultats considérables dans la lutte contre les deux pandémies. Le nombre de patients dépistés et mis sous traitement est passé de 5291 en 2010 à 6776 en 2016 ; le nombre de patients tuberculeux traités avec succès est passé de 4074 en 2010 à 5184 en 2016. Le taux de réalisation du test VIH chez les malades tuberculeux de 43% en 2010, il a atteint les 59% en 2016. Quant au nombre de sites de dépistage, de 26 en 2005, il est passé à 225 en septembre 2017, celui de prévention de la transmission mère enfant, de 59 à 693 pour les mêmes périodes. De 14 en 2005, les sites de traitement sont au nombre de 95 en 2017 et le nombre de personnes vivant avec le VIH sous traitement, de 6812, a atteint les 40 898 en 2017. En plus de ces deux subventions, une subvention paludisme sera lancée courant 2018 pour un montant de la 47 millions d’euro. Youssouf Coulibaly

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here