Talents Cachés: Issa Coulibaly, le bourreau des attaquants

44
Talents Cachés : la tribune d’expression des champions est allée à la découverte du jeune défenseur central du Djoliba Athlétique club de Bamako Issa Coulibaly. Muni d’un physique de combattant et d’une rage de vaincre, l’enfant de Markala compte, après le départ de Salif Coulibaly au Tout Puissant Mazembé qui a laissé un grand trou, renflouer ce trou. De permettre au club de Heremakono de remporter enfin un trophée africain seul graal aux abonnés absents dans la salle des trophées du club dont il court derrière depuis belle lurette. Un Coulibaly peut en cacher un autre, l’ex-petit prodige de Tout Puissant de Markala est ravi de rejoindre les rouges de Bamako, son histoire et la folle passion des supporters pour lui malgré qu’il évolue chez les juniors, prouve que ce transfert va lui permettre de franchir un cap, « c’est le vrai départ de ma carrière », affirme-t-il. Né à Markala au pied des rizières et des filets de pêches loin des brouhahas des terrains de football, l’enfant de Markala qui semble être prédestiné pour le football à une carrière de footballeur aiguise ses armes sur les pas de son papa Bakary Coulibaly ancien joueur de l’équipe Espoir de Kirango Markala et de l’Office du Niger Sport de Ségou. Il quitte sa ville natale dans l’indifférence totale mais avec la confiance de son footballeur de papa qui a décelé chez son petit des qualités qui pourront lui permettre de faire longue carrière. Inconnu chez lui, il s’envole pour Bamako la capitale, une ville où le football fait partie du quotidien de tous les jeunes garçons de son âge. Après une année d’adaptation, l’enfant de Markala réussit à s’imposer dans le bastion défensif des juniors des rouges de Bamako. Il affiche une bonne technique mais aussi une pincée de grinta qui lui vaut quelques cartons jaunes et des qualités exceptionnelles qui le propulse vite au devant de la scène. La montée en puissance du stratège rouge se confirmera saison après saison et son aura dépasse les terrains d’entrainements des jeunots, certains supporters commencent à scander son nom lors des entrainements de l’équipe première et veulent voir le coach Fagnery lui donner une chance de chiper la place d’un des cadors de la défense rouge. Mais hélas, la grave crise que traverse le football malien et avec son lot de fermeture des stades paralyse l’ascension de l’enfant de Markala. Il rentre alors au bercail en attendant que les choses se calment afin de rebondir et de surfer sur la vague de succès. Ce défenseur central, capable d’épauler à gauche et au milieu de terrain possède plusieurs cordes à son arc pour s’imposer chez les grands il n’attend que le début des compétitions pour transformer en réalité le rêve qu’il caresse depuis sa tendre enfance sous les ombres des cailcédrats géants de Markala où il a fait ses premières armes de footballeur c’est-à-dire s’imposer dans la défense rouge, faire oublier Salif Coulibaly et offrir enfin une coupe africaine au club. Réussira-t-il à transformer en réalité le rêve qu’il nourrit depuis son Markala natale ? L’avenir nous en dira plus en tout cas le talent ne lui manque pas. Moussa Samba Diallo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here