En toute vérité : Les forces du mal se retrouvent

20
L’union et la solidarité entre un tyran et un vampire ne mène qu’à la destruction. Ainsi se corse le plan machiavélique longtemps monté de toutes pièces contre le Mali depuis la France, via le MNLA, en s’appuyant sur ceux qui veulent gouverner le Mali sans les Maliens. Erreur, car ce pays est un gage d’honneur et de dignité. Le Mali ne subira jamais le triste sort prévu par les impérialistes et leurs acolytes tapis au sommet de l’Etat. L’heure du grand déballage a sonné. Le Zénith-Balé est au rendez-vous. La gouvernance actuelle est aux abois depuis que les Maliens ont ouvert les yeux. Les promesses non tenues, la trahison infernale, la médiocrité à tous les coups, le mensonge et le népotisme érigés en règles d’or de gestion des hommes, tout ce traquenard a fini par convaincre les Maliens que ceux qui ont promis “ le Mali d’abord ” n’ont que seul souci leur égo dévastateur des biens de l’Etat au profit de leur bien-être personnel. Avec eux le Mali n’a jamais été et ne sera jamais le Mali de nos rêves. Avec eux, jamais le Mali ne sera uni car eux-mêmes symbolisent la haine et la division, ils sont hostiles au dialogue et au débat contradictoire, ils sont portés plutôt vers la bourgeoisie et les mondanités. Ne cherchons pas loin. La démission de Moussa Sinko Coulibaly et la haine contre lui sont parties de là. La sortie fracassante de Mahmoud Dicko vient de là. Les montages contre Abdoulaye Diallo de Wassoul’or et Amadou Thiam de ADP Maliba relèvent de ce vicieux manège concocté contre les autres. Et le maire URD de la commune VI n’échappe pas à cette haine viscérale contre les adversaires politiques. La liste n’est pas exhaustive. Pourtant, ils ne sauront jamais sauver ce pays ceux qui n’ont pas pu maintenir l’union et la concorde au sein de la majorité présidentielle, ceux qui n’ont pas pu rénover le palais présidentiel pour s’y établir depuis quatre ans, ceux qui n’ont pas pu aller à Kidal depuis quatre ans, ceux qui n’ont pas pu organiser de simples législatives depuis quatre ans, ceux qui n’ont pas pu rassembler les Maliens depuis quatre ans pour une conférence nationale et à date prévue pour la conférence d’entente, ceux qui ont échoué dans leur sombre dessein de réviser la constitution, ceux qui ont promis un quatrième pont à Bamako en vain, ceux qui ont échoué à sécuriser la finale de la coupe du Mali de football 2016-2017, ceux qui ont détruit ” Malitelda “, ceux qui ont brisé l’espoir des pauvres aux abords des rues de Bamako, ceux qui ont surfacturé les équipements de l’armée malienne, ceux qui n’ont aucun égard pour l’opposition républicaine et constructive, ceux dont les amis et enfants pillent les maigres ressources du pays, ceux qui constituent eux-mêmes le véritable problème de ce pays. Si tu veux la paix, fais la paix avec les adversaires tout en renforçant les relations avec les amis. Périra tout pouvoir qui fait la guerre avec les adversaires et se sépare des alliés. Dans tous les cas, aucun pouvoir n’est éternel, excepté celui de Dieu. Et à côté du roi sans souci le diable qui pense que ses méthodes policières viendront à bout de la dynamique d’alternance en cours au Mali se trompe de combat. Ce peuple a combattu plus diabolique que les moustiques d’aujourd’hui. A bon entendeur salut ! Mamadou DABO

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here