Joli coup de filet de l’Office Central de Lutte contre les Stupéfiants (OCS) : Une saisie de 1.018 briques soit 1,74 tonne de cannabis à Yorodjambougou

36
Depuis sa création, l’Office central de lutte contre les stupéfiants s’est vaillamment illustré dans la traque des trafiquants de drogues et autres produits prohibés et le démantèlement des réseaux de distribution. L’arrivée à sa tête du magistrat lieutenant-colonel Adama Tounkara a donné un nouveau souffle à ce noble combat. Réputé pour son intégrité et son sens élevé de la responsabilité, le DG de l’OCS n’hésite pas un seul instant à se débarrasser d’agents qui ne partagent pas ces valeurs morales. C’est ce qui explique certainement les performances de l’OCS dont les éléments de la rive droite ont mis la main sur une cargaison de 1.018 briques soit 1,74 tonnes de cannabis, dans la nuit de jeudi 18 janvier dernier à Yorodjambougou, dans la périphérie de Yirimadio. Tout est parti de l’exploitation d’informations relatives à des activités illicites dans le secteur de Yorodjambougou, dans la périphérie de Yirimadio, par des transporteurs. Sur instructions du DG de l’OCS, des éléments de son antenne de la rive droite sont désignés pour faire toute la lumière sur lesdites activités. Ainsi, le jeudi 18 janvier, le camion semi-remorque, immatriculé AF 8502 MD et AF 7989 MD, répondant au signalement d’un des véhicules suspects, a été aperçu dans la zone. Aussitôt, des dispositifs de surveillance et de filature ont été mis en place afin d’identifier le site de déchargement et les propriétaires de la cargaison. Les efforts déployés produisent leur effet vers 21 heures lorsqu’Oumar Coulibaly, se disant apprenti du véhicule, voulut déplacer son engin vers une autre destination. Interpellé par des éléments de l’antenne OCS de la rive droite, il fut invité, comme c’est d’usage, à ouvrir son véhicule. Les soupçons se confirmèrent car, tout un compartiment, aménagé pour ce faire, contenait 1.018 briques de chanvre indien soit 1,744 tonne. Outre l’apprenti, un autre individu répondant au nom de Kalilou Coulibaly, envoyé certainement par le propriétaire du camion pour soudoyer les éléments de l’OCS, est également tombé dans les filets des limiers. L’enquête, qui a été ouverte et qui est suivie de très près par le magistrat lieutenant-colonel Adama Tounkara, DG de l’OCS, révèle que le camion transportant le chanvre indien venait de Kadiana, dans le cercle de Kolondièba. La même enquête indique que Bamako n’était qu’un dépôt de transit. Les différentes unités de l’OCS ont reçu instructions fermes de mettre la main au plus vite sur le propriétaire du véhicule. D’ici là, les deux suspects seront mis à la disposition du procureur du pôle judiciaire spécialisé aux fins de poursuites pour trafic international de stupéfiants. Bravo au magistrat lieutenant-colonel Adama Tounkara et ses éléments pour cette action d’éclat. Bréhima Traoré

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here