Journée internationale de la douane édition 2018 : La sécurité de l’environnement commercial au menu

37
Célébrée chaque année à la date du 26 janvier, la journée internationale de la douane est un cadre d’échanges et d’autoévaluation pour les services de douane. La sécurité de l’environnement commercial était au menu des débats de l’édition de cette année. « Un environnement commercial sûr au service du développement économique », c’est le thème retenu cette année par l’OMD (Organisation Mondiale des Douanes) pour la journée internationale de la douane. Un thème jugé pertinent par le Directeur Général des Douanes l’Inspecteur Général Aly Coulibaly. Et pour cause selon lui, le développement économique, la promotion des investissements privés et la sécurité sont en proie à toute sorte d’obstacles. Conséquences précise-t-il, la permanence de circuits ténébreux du commerce illicite, le blanchiment des capitaux, la circulation transfrontalière non maîtrisée des produits dangereux, la montée en puissance du terrorisme et de la criminalité, l’insécurité des investissements et du climat des affaires entre autres. Pour le Dg Aly Coulibaly, le développement économique passe obligatoirement par la sécurisation de l’environnement commercial. « Les entreprises légitimes ont besoin d’une chaine logistique sécurisée pour pouvoir prospérer. Il faut remarquer que certaines menaces proviennent du commerce lui-même par exemple, l’envoi de marchandises illicites pouvant mettre en danger la santé, le sûreté et la sécurité des personnes », a-t-il expliqué. Avant d’ajouter que la douane doit s’efforcer de construire un environnement juste et durable. Kunio Mikuriya, secrétaire général de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) pour sa part a rappelé que plusieurs initiatives ont été prises en faveur de la sécurisation de l’environnement commercial. Parmi lesquelles : la convention internationale révisée de l’OMD pour la simplification et l’harmonisation des régimes douaniers, le Cadre de normes SAFE pour sécuriser et faciliter le commerce mondial, le programme de l’OMD sur la sécurité entre autres. Ces instruments législatifs contribuent selon lui, à améliorer les procédures douanières relatives au commerce. D’après lui, le thème de cette année s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de l’organisation mondiale du commerce sur la facilitation des échanges. « S’il est important que les gouvernements appuient les interventions spécifiques pour permettre aux entreprises de prospérer, il est également essentiel de tenir compte de l’environnement extérieur dans lequel ces entreprises déploient leurs activités », a-t-il affirmé. En marge de la célébration de cette journée, le Dg Aly Coulibaly a annoncé la construction en cours d’un imposant bâtiment (Rez-de-chaussée +6) à Samaya sur une superficie de 30 hectares. Il abritera la Direction Générale des Douanes et le bureau principal de Sébénicoro. Selon lui, la direction régionale des douanes du District et ses démembrements (Brigade Mobile d’Intervention et le guichet unique) située en plein cœur de la zone commerciale sera logée dans du neuf en juin. A l’occasion de cette journée, la direction générale des douanes a remis des certificats de reconnaissance à plusieurs de ses agents et collaborateurs extérieurs. Lassina NIANGALY

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here