Données personnelles: l’APDP interpelle les acteurs

10
Le Mali, à l’instar de la communauté internationale, a célébré, hier lundi, à la Bibliothèque nationale de Bamako, la Journée internationale de protection des données personnelles, à travers une vidéoconférence avec le gouverneur de la région de Mopti, le Colonel Alassane Sidi TOURE. La cérémonie d’ouverture de la journée était présidée par le 2e vice-président de l’Autorité de la protection des données personnelles du Mali (APDP), Bouréma SEYBA, en présence de plusieurs personnalités, notamment le directeur de l’AGETIC, Zoumana TRAORE ; ainsi que le président de la CACTIC, Djoumé DIAKITE. Célébrée pour la 3e année consécutive par le Mali, la journée avait pour slogan «Veiller à une bonne utilisation de ses données personnelles, c’est faire preuve de responsabilité». Selon le vice-président de l’APDP-Mali, la journée est fêtée depuis 10 ans chaque 28 janvier. Et depuis son institutionnalisation, a-t-il soutenu, elle est devenue une date repère pour toutes les autorités ou commissions en charge de la protection des données personnelles et de la vie privée. Aussi, a-t-il salué, le rôle éminemment important des partenaires dans la promotion des droits humains, en général, et de la protection des renseignements personnels, en particulier. Voilà pourquoi, il a souhaité une franche collaboration avec ces acteurs afin d’atteindre les objectifs fixés. «La protection des données personnelles étant l’affaire de tous, il appartient à chaque personne de veiller scrupuleusement, en tout temps, à la sécurisation de ses renseignements personnels», a-t-il conseillé. Et d’ajouter particulièrement que lorsqu’advient le vol ou la perte de la pièce d’identité, du permis de conduire, de la carte bancaire, de la carte d’assurance maladies, etc., chacun doit prendre des mesures pour en limiter les conséquences. Quant à Mme SIDIBE Aminata SOW, conférencière de la journée, elle a rassuré, que l’Autorité de protection des données personnels est une structure qui ne fait pas de distinction entre les individus quels que soient leur race, sexe, couleur et religion. Elle a expliqué que l’APDP est constituée de 15 membres, dont des acteurs de la société civile et des magistrats. Dans son intervention, la conférencière a également insisté sur le rôle et l’importance de préserver les données personnelles. Avec l’évolution de la technologie, elle estime que la protection des données personnelles est un défi majeur et un enjeu stratégique pour les sociétés modernes. En marge de la commémoration de la journée, une vidéoconférence a été organisée sur les avantages de la protection des données personnelles. Par Abdoulaye OUATTARA et Safiatou DOUMBIA (Stagiaire) Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here