Jeamille Bittar au premier anniversaire de MC-ATT: « Le Mali a besoin d’un consensus politique »

10
A la faveur d’une conférence de presse qu’il a animé, le samedi 27 janvier 2018, à l’occasion de la célébration du premier anniversaire de son parti, le président du MC-ATT (Mouvement Citoyen pour l’Alternance, le Travail et la Transparence), à son siège, Jeamille Bittar a relevé qu’il est nécessaire, aujourd’hui, que tous les hommes politiques s’asseyent autour d’une même table pour discuter et de trouver un consensus sur le modèle de démocratie, et du vivre ensemble au Mali. Selon le président du parti MC-ATT, Jeamile Buttar qui se réclame du centre, la présente rencontre avec les hommes de médias et des militants du MC-ATT a pour but de souhaiter un joyeux anniversaire à son jeune parti dont le lancement officiel a eu lieu le 26 janvier 2016. Pour lui, le MC-ATT a seulement un an d’existence mais ses responsables sont très avisés par rapport à la situation politique nationale. Cependant, il faut noter qu’il a aussi parlé de la situation du maillage de son parti qui est parvenu à s’installer petit à petit sur le territoire durant cette première année écoulée. « Le Mali est au centre de nos préoccupations au sein du MC-ATT. Notre parti reste ouvert à toutes les personnes de bonne volonté engagées pour la construction du Mali et qui partagent la vision de l’ancien président Amadou Toumani Touré dit ATT. », a-t-il dit. Avant de déclarer que le MC-ATT a mené, depuis sa création à maintenant, plusieurs activités allant dans le sens de la stabilité et le vivre ensemble dans notre pays. Il s’agit notamment de l’organisation de débats pour mieux éclairer l’opinion publique sur la situation politique, sur la nécessité du report du projet de révision constitutionnelle, sur la crise du Nord, les rencontres avec les anciens présidents sur la vie de la nation et le retour d’ATT au pays. Parlant des élections présidentielles à venir, M. Bittar dira qu’il est encore trop tôt pour se prononcer sur les élections mais qu’en tout cas le MC-ATT est une formation politique qui se prépare pour les élections. « Notre préoccupation est le Mali. Nous souhaitons le vivre ensemble et la stabilité pour la nation. Aujourd’hui, que ce soit l’opposition ou la majorité présidentielle, aucun bloc ne peut à lui seul réussir cette mission de construction du pays. Il faut que tout le monde accepte de s’asseoir à table pour discuter et de trouver un consensus afin de faire à l’ennemi commun du Mali. », a-t-il affirmé. Et d’expliquer que son parti ne s’engage pas dans une dynamique d’élections qui seront sources de division. « Si les élections à venir doivent conduire le Mali dans le chaos nous nous inscrivons pas dans cette dynamique. Le Mali a besoin d’un consensus politique.», a-t-il conclu. Moussa Dagnoko Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here