Prise en charge des enfants malades de la drépanocytose: L’Association Dambé fait don d’un chèque de 10.000 000 de FCFA au CRLD

29
Pour permettre la prise en charge d’un certain nombre d’enfants malades de la drépanocytose issus de milieux défavorisés, l’Association Dambé Colonel Sékou Traoré et Edmond Derreumaux, a remis, le mardi 30 janvier 2018, à Koulouba, un chèque d’un montant de 10.000 000 de FCFA aux responsables du Centre de Recherche et de Lutte Contre la Drépanocytose (CRLD). Au dire des responsables du centre, ce don, très important, permettra pour la prise en charge de beaucoup de malades drépanocytaires. Crée en 2010, par l’Etat malien avec l’appui des partenaires. Le centre Centre de Recherche et de Lutte Contre la Drépanocytose (CRLD) a cinq missions essentielles notamment la recherche, la formation, l’appui aux soins, la communication et la collaboration internationale. De sa création à maintenant, le centre reçoit régulièrement des malades venants de partout au Mali et des pays voisins pour des soins drépanocytaires, actuellement le centre suit à peu près 10.000 malades dont la majorité est démunie. Le fonctionnement de ce centre tourne autour de la médecine préventive, selon les responsables. C’est-a-dire une fois que le malade arrive au centre après diagnostic, il fait l’objet d’un suivi régulier pour prévenir certaines complications. Ainsi, au cas où il y aurait une complication pour le malade sa prise en charge est assurée par le centre et sans condition. En ce sens, le directeur a précisé que la philosophie, l’une des spécificités du centre c’est l’accès équitable aux soins. « Qu’on soit riche ou pauvre, lorsqu’on est malade, on vient ici pour être soigné d’abord et c’est après qu’on va vous présenter une facture », a-t-il souligné. La Présidente de l’Association Dambé, Mme Derreumaux Ramatoulaye a fait savoir que depuis 2012, ils ont des relations suivies avec le centre. Elle dira que lorsqu’elle a cessé sa fonction de Présidente de sa fondation, elle a souhaité, avec son époux et ses enfants, continuer dans la mesure de leurs moyens l’assistance qu’ils faisaient auprès de certaines couches défavorisées. Selon la présidente, à travers cette dynamique, ils ont choisi un certains nombres de structures dont le CRLD, une structure indispensable pour faire face à cette maladie terrible qu’est la drépanocytose dont le combat nécessite de moyens considérables qui sont difficiles à mobiliser. « Nous nous sommes dit que même si les besoins étaient inferieurs à ce que nous avions, le fait de participer servirait malgré tout encore à soulager la souffrance de certains enfants », a déclaré la Présidente de l’association. Parlant de l’association, elle a fait savoir aux responsables du centre qu’elle a été créée par son époux et ses enfants, pour rendre hommage à leurs deux parents (Colonel Sékou Traoré et Edmond Derreumaux) qui sont tous les deux, chacun dans leurs pays des personnalités qui ont marqué la vie sociale et qui se sont beaucoup investi de ce point de vue là, qui ont toujours fait montre de qualité, d’honneur, de dignité et de compassion qui leurs ont servi toujours d’exemple. « Aujourd’hui, nous sommes au CRLD pour vous apporter notre soutien qui va consister en la prise en charge d’un certain nombre d’enfants issus de milieu défavorisé et pour lesquels nous allons vous remettre une contribution de 10.000 000 de FCFA en espérant que ça sera un élément de soulagement dans cet océan de contraintes et de difficultés que vous vivez tous les jours », a expliqué Mme Derreumaux. Pour conclure, elle a remercié les responsables et le personnel du centre pour l’implication qu’ils ont au quotidien auprès de ces enfants. Donnant son appréciation à ce soutien considérable, le Pr .Dapa A. Diallo, Directeur du Centre de Recherche et de Lutte Contre la Drépanocytose a fait savoir qu’ils sont très heureux de recevoir l’appui de l’association dans leur projet d’accompagner les drépanocytaires. « C’est pour nous un grand plaisir et honneur. Nous sommes aujourd’hui comblés du fait qu’on suit à peu près 10.000 malades drépanocytaires. Parmi ces malades la majorité ne peuvent pas faire face à leurs soins. Alors, si on reçoit un don comme ça, on ne peut que s’en réjouir énormément », a-t-il déclaré. Aussi, il dira que ce don est très important pour eux parce que ça leur permet la prise en charge de beaucoup de malades drépanocytaires. OBD Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here