Attaque de Soumpi : L’opposition invite IBK à prendre ses responsabilités pour faire face à ce phénomène

32
Le samedi 27 janvier 2018, le camp des Forces armées du Mali a été attaqué à Soumpi dans le cercle de Niafunké par des hommes lourdement armés. Cette attaque a causé la mort de plus de 14 et fait plusieurs blessés dans les rangs de nos braves vaillants soldats. Dans leur communiqué, les partis Urd et Fare «An Ka Wuli» condamnent cet acte barbare et présentent leurs condoléances aux familles des victimes. L’Urd condamne avec fermeté cette attaque lâche et ignoble «que rien ne saurait justifier». Le parti du chef de file de l’opposition politique présente aux familles endeuillées ses sincères condoléances et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés. L’Urd s’inquiète de la recrudescence des attaques armées sur presque la quasi-totalité du pays et invite une fois de plus le gouvernement de la République du Mali «à sérieusement prendre toutes ses responsabilités pour faire face à ce phénomène». Aussi, l’Urd rappelle avec insistance «que nos forces armées et de sécurité doivent être dotées de moyens adéquats leur permettant d’exécuter dignement et avec professionnalisme leur mission de défense et de sécurisation du territoire national». L’Urd félicite nos forces armées pour leur courage et leur engagement hautement patriotique. Le parti leur renouvelle sa confiance et son soutien. Face à la gravité de la situation sécuritaire au Mali, l’Urd invite une fois de plus la communauté internationale à renforcer son assistance au Mali et l’exhorte à poursuivre ses efforts de sécurisation et de stabilisation sur toute l’étendue du territoire national aux côtés de nos Forces armées et de sécurité. Pour sa part, le parti Fare dit avoir appris avec consternation l’attaque de la base militaire de Soumpi survenue tôt «ce samedi 27 janvier 2018 par des groupes djihadistes faisant plusieurs victimes et de nombreux blessés parmi nos Forces armées». Les Fare condamnent cet acte «ignoble et criminel perpétré» contre le peuple malien et son armée et s’incline devant la mémoire des victimes, présentent leurs condoléances à leurs parents et souhaitent un prompt rétablissement aux blessés. Le parti Fare constate que la récurrence des attaques terroristes et le nombre croissant des pertes en vies humaines et matérielles au sein de nos forces de défense et de sécurité «montrent à suffisance l’incapacité du gouvernement à enrayer l’insécurité dans notre pays». Aussi, le parti Fare demande-t-il au président de la République de «remodeler la gouvernance de notre système de défense afin de rendre plus opérationnelles les forces armées de défense et de sécurité». Le parti Fare «An Ka Wuli» a par ailleurs demandé au gouvernement d’entreprendre, sans délais, en relation avec nos partenaires, les mesures pertinentes et efficientes réalistes en vue de la stabilisation du centre du pays. Et enfin, il salue la détermination des forces armées de défense et de sécurité, dans leur mission de défense de l’intégrité territoriale du pays et de la protection des populations. André Traoré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here