Coopération Mali-Allemagne : Un don de plus de 34 milliards pour financier des projets

3
Les relations entre le Mali et l’Allemagne qui a été le premier à reconnaître l’indépendance de notre pays sont au beau fixe. La preuve, l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, Dietrich Becker et le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Tiéna Coulibaly ont procédé, la semaine dernière à la Primature, à la signature d’un arrangement de coopération financière. La conclusion de cet arrangement entre les gouvernements des deux pays s’inscrit dans le cadre de la poursuite des programmes communs de la coopération régie par l’accord de collaboration technique et économique du 11 octobre 1997. Par cette signature, l’Allemagne met à la disposition de notre pays sous forme de don, un montant total de 53 millions d’euros, soit environ 34,7 milliards de FCFA. Cette enveloppe est destinée au financement des projets, notamment le renforcement du système d’alimentation en eau potable et d’assainissement de la ville de Tombouctou (phase III) et le Programme d’alimentation en eau potable et mesures d’assainissement dans les centres semi-urbains et ruraux de Mopti, Koulikoro et Kayes (PAEPMA) pour la phase IV. Ce financement servira aussi à l’appui au Programme national d’irrigation de proximité dans la Région de Gao, phase II (IPRO-Gao) et au Programme national d’irrigation de proximité dans les régions de Tombouctou et de Mopti. Le ministre de la Défense et des Anciens combattants a souligné que cet important soutien financier contribuera indéniablement à la mise en œuvre des programmes nationaux d’alimentation en eau potable et d’irrigation de proximité et à l’atteinte des objectifs du Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable du Mali (CREDD 2016-2018). Tiéna Coulibaly a aussi rappelé que la signature du présent arrangement de coopération financière vient s’ajouter à d’autres engagements financiers comme celui du 30 août 2017. Il a également souligné qu’au total plus de 100 projets et initiatives de la coopération allemande sont actuellement mis en œuvre dans notre pays pour un montant d’environ un peu plus de 282 milliards de FCFA. Sur le plan multilatéral, le ministre a indiqué que l’Allemagne participe à la MINUSMA au plan financier comme 4ème contributeur et en termes d’effectifs. En outre, l’Allemagne entend soutenir l’opérationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel. «Ces gestes d’amitié et de solidarité témoignent de l’exemplarité des relations de coopération entre nos deux pays et marquent une fois de plus la volonté de l’Allemagne de contribuer aux efforts de développement et de stabilité de notre pays. Elle évolue également dans les 3D avec notre pays à savoir le triptyque Diplomatie-Développement-Défense, à travers une coopération en parfaite harmonie avec les orientations stratégiques de notre pays, notamment le Programme d’urgences sociales du président de la République» a-t-il précisé. Le ministre Coulibaly a également annoncé que notre pays abritera, cette année, les négociations intergouvernementales germano-maliennes. Ce rendez-vous offre l’opportunité de passer en revue les différents domaines de notre coopération bilatérale et de réfléchir sur les perspectives. «Toutes les dispositions nécessaires seront prises par le gouvernement pour la mise en œuvre convenable des obligations qui lui incombent dans le cadre du présent arrangement» a conclu le ministre. Mais quelques instants avant la signature du document d’arrangement de coopération financière, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga avait reçu en audience le secrétaire d’État parlementaire, auprès du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, Thomas Silberhorn. Le diplomate allemand a indiqué que l’objectif de cette coopération est de contribuer au développement socio-économique et à un équilibre national de notre pays. L’hôte de marque s’est aussi exprimé sur le phénomène de migration qui touche la quasi-totalité des pays. Selon lui, la réponse à cette problématique est la création de perspectives d’emploi. Il a aussi ajouté que l’Allemagne accorde une importance capitale au processus de décentralisation afin de permettre un développement plus harmonieux de toutes les régions. Mamadou DOLO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here