Crise au Mali : Le Ministère de l’enfant de la femme et de la famille à l’écoute des femmes du nord

29
Le Mali est un pays qui ne fait pas de différence entre ses fils, c’est pourquoi le département de l’enfant, de la femme et de la famille a décidé d’aller à la rencontre des femmes de Taoudenni, Gao, Tombouctou, Ménaka, Kidal. Objectif de la rencontre s’enquérir des dures réalités auxquelles elles sont confrontée au quotidien. La rencontre a eu lieu à Sirakoro Meguetana. C’était le samedi 27 janvier 2018. Le chef de village de Sirakoro dans son intervention, a salué l’initiative du département de la femme, de l’enfant et de la famille qui a-t-il dit a pris une excellente initiative. Partant, il a rendu grâce au bon Dieu qui a permis cette rencontre. Avant de souligner, que cette hospitalité accordée aux déplacés fait partie des valeurs cardinales du Mali. « Que vous soyez de Kidal ou de Kayes vous êtes nos sœurs nous formons la même communauté qui est le Mali » a-t-il ajouté. A sa suite, la représentante des femmes déplacées du nord Batoma dira : « On a jamais senti à aucun moment qu’on n’est pas chez nous. Nous avons toujours eu l’impression que nous sommes à Ntambart à Kidal ». Avant de revenir sur l’objectif de la rencontre qui est la préoccupation des femmes déplacées du nord. Au nom de toutes les femmes du nord, elle a salué cette initiative qui a t – elle dit permettra aux uns et autres de savoir où mettre les pieds. Les représentes des femmes des différentes régions ont tous pris la parole pour exprimer leurs préoccupations qui sont entre autre la scolarisation des enfants, le problème de logement, le manque d’activité pour pouvoir subvenir aux besoins des familles. Madame le Ministre qui a reconnu les difficultés auxquelles ces braves amazones sont confrontées a souhaité qu’elles fassent le combat ensemble. Elle a d’abord mis l’accent sur les activités génératrices de revenus qui au dire du Ministre permettra de résoudre bon nombre de problèmes. Elle n’a pas manqué de faire comprendre aux femmes que le ministère de la femme, de l’enfant et de la famille n’est pas une association, mais une structure gouvernementale au service de tous. Aussi, elle les a demandées de se regrouper pour faciliter l’octroi de logement, d’emploi et l’obtention de financement pour des projets porteurs. Prenant ensuite la parole la représentante des femmes Batoma a souligné que toutes les femmes n’aspirent qu’à la paix. Avant d’indiquer que toutes les communautés du nord ont vécu en parfait symbiose. Dans un langage clair le chef de cabinet du département Attaher Maiga a fait comprendre aux femmes les procédures à suivre pour accéder aux opportunités. Badou S. Koba Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here