La grande moisson du Commissariat du 6ème Arrondissement : Kassim Keita et ses complices aux arrêts pour le vol d’un véhicule Semi-Remorque à Djélibougou.

21
Il n’est pas dans les habitudes de notre rédaction de jeter des fleurs à un cadre dans l’exercice de ses fonctions. Autant il est constant que nous bossons dans cette logique autant il est indispensable d’apprécier à sa juste valeur l’exploit monumental réussi par Tapa Diallo, l’inextirpable Commissaire Principal du 6ème Arrondissement et la très robuste équipe qu’il coache avec clairvoyance et persévérance. Ces insatiables fouineurs, avec une promptitude inouïe, viennent de mettre hors d’état de nuire un redoutable gang spécialisé dans le vol de véhicule. Et pour cause, le 26 Janvier 2018, aux environs de 10heures, les inlassables limiers du prestigieux hôtel de police de Korofina ont été contactés par le Directeur Commercial de la Malienne de l’Automobile en la personne d’Ibrahima Niang aux fins de plainte contre X pour le vol d’un de ses véhicules Semi-Remorque fourgon de quatorze (14) tonnes dont le numéro de châssis se trouve être CTC SRPB 35GB 000141. La grosse cylindrée était garée dans la rue feu Sada Diallo à Djélibougou non loin du concessionnaire de véhicule cité plus haut depuis plus d’une année. Le vol ayant été constaté, Monsieur Niang a sollicité qu’il plaise aux limiers de Korofina de diligenter des recherches aux fins d’élucider cette rocambolesque affaire. Le même jour, les dévoués hommes de Tapa Diallo ont mis en branle leurs multiples réseaux de renseignement qui leur ont permis d’entrer en possession du numéro d’immatriculation AV 7644 MD du véhicule de type Hyundaï. Ce dernier avait l’habitude de roder autour du camion jusqu’au jour même où il a été subtilisé. Des gens du voisinage ont tellement été tiqués par la présence régulière du véhicule dans la rue où le vol a été perpétré qu’ils en ont enregistré le numéro et l’ont filé aux policiers. Ceux-ci ont alerté le service de l’Office National des Transports (ONT) qui leur ont révélé le nom de Saouti Nana Kassé, le propriétaire légitime du véhicule suspect identifié sur les lieux du larcin. De fil en aiguille, les petits plats mis dans les grands ont largement contribué à retrouver le camion semi-remorque volé à Djélibougou et amené par la suite derrière le fleuve à Missabougou. Les investigations policières rondement menées avec doigté et tact ont permis d’interpeller le nouvel acquéreur du véhicule du nom de Kassim Keïta et un des voleurs répondant au nom de Mamadou Soumano, membre d’un groupe de jeunes du quartier qui ont curieusement pensé que le camion n’appartenait à personne. Ils ont donc entrepris de le dépouiller de ses pièces à petit feu avant de proposer ce qui en reste à la vente au sieur Saouti Nana Kassé et à sa bande à la modique somme de cinq (05) briques. L’engin ainsi récupéré a été tracté jusqu’au Commissariat du 6ème Arrondissement, cheville ouvrière de cette opération bouclée dans l’intervalle de six heures seulement (de 10heures à 16 heures le même jour). Quelle célérité­ ! A ce jour, les trois bandits ont été purement et simplement déférés au parquet. Chapeau à l’officier émérite de police, l’increvable Commissaire Principal et ses vaillants policiers qui font incontestablement la fierté de toute la population de la Commune I. La collection de leurs actions d’éclat et les initiatives salvatrices par eux concoctées dans la redoutable traque des malfrats en sont la parfaite illustration. Prosper Ky Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here