Le non-respect des feux rouges à Bamako

28
L’un des facteurs des accidents de circulation sur la route est généralement le non-respect des codes de la route en particulier les feux de signalisation. Ceux-ci, selon nos enquêtes, ne sont pas très souvent respectés et à peine par certains conducteurs qui à quelques mètres seulement peuvent provoquer un accident. Et pourtant il pouvait être évité avec une patience de quelques secondes seulement. Mahamadou Traoré motoriste à la police nationale a expliqué que l’autorité est en train de faire des investigations pour emmener les usagers à mieux se comporter sur la route afin de réduire le taux d’accidents et faciliter la libre circulation des citoyens citadins. Aussi il a dit que : « La première des choses, il faut que les usagers de la route changent les comportements de l’incivisme et de se comporter conformément aux règles établies afin d’éviter de nombreux accidents. La police est là pour la population. Elle ne pourra pas réussir à son travail sans votre aide. Secundo, il faut que l’Etat retouche l’état actuel des infrastructures routières, en particulier aussi les feux de signalisation. Certains sont mauvais et d’autres sont totalement éteints ». L’Etat doit, selon lui, agrandir les routes et sensibiliser encore les usagers de la route sur l’importance du respect des règles de la circulation routière afin qu’ils aient un esprit de civisme pour qu’ils puissent se maintenir à la santé. Car, respecter les règles de la route c’est de se protéger et de se maintenir à la vie. Marie Keita, habitante du quartier de Bamako-coura a affirmé que : « les multiples cas d’accidents déplorés à longueur de journée sont provoqués par les usagers de la route eux-mêmes. D’une part, c’est par l’excès de vitesse et surtout le non-respect du code de la route. D’autre, il y a le caractère de certains conducteurs en particulier les conducteurs de Sotrama et de taxis sans oublier les propriétaires des engins à deux roues et même des véhicules qui ne détiennent pas les permis de conduire continuent à nous causer des dommages». Pour diminuer le taux d’accidents le gouvernement doit redoubler l’effort dans ce sens pour faciliter aux usagers de circuler librement. Au respect des feux de signalisation, il est bon de savoir que tous les usagers de route doivent impérativement marquer l’arrêt absolu devant un feu de signalisation rouge. Mamadou Sangaré (Stagiaire) Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here