Marché publics : Les services de la DGMP-DSP se familiarisent avec les nouveaux outils

10
L’Autorité de régulation des marchés publics et des délégations de service public (ARMDS), pour une meilleure attribution des marchés publics, organise trois journées d’échange avec les services de la direction générale des marchés publics et des délégations de service public (DGMP-DSP). La cérémonie de lancement a eu lieu mardi dernier au Centre de formation développement en présence du président de l’ARMDS, Alassane Ba, et le directeur général de la DGMP-DSP. Du 30 janvier au 1er février, les services de la DGMP-DSP sont en conclave pour mieux s’approprier des nouveaux outils de passation des marchés publics et des délégations de service public au Mali. Ces journées d’échanges s’inscrit dans le cadre de la dynamique de formation de ses cadres pour une meilleure distribution de service. C’est dans ce cadre l’ARMDS travaille à l’amélioration des textes. “Depuis 2014, l’ARMDS a entrepris un vaste chantier de réformes du système de passation, d’exécution et de règlement des marchés publics en République du Mali. Ces réformes ont abouti à l’adoption par le gouvernement de plusieurs textes sur les marchés publics. Les résultats atteints qui responsabilisent davantage les autorités contractantes à travers le rehaussement des seuils de passation des marchés et la mise en place de cellules de passation des marchés ont engendré une nécessité d’actualisation des outils existants de passation des marchés et d’élaboration de nouveaux outils”, a informé Dr. Ba. L’ARMDS, dont l’une des missions essentielles est la formation de l’ensemble des acteurs de la commande publique dans le domaine des marchés publics, se voit dans l’obligation de conformer ses agents avec les nouveaux outil du système de passation, d’exécution et de règlement des marchés publics en République du Mali qui a pour noms : les dossiers type d’appel d’offres communément appelés (DTAO), les cahiers des clauses administratives générales (CCAG), les dossiers types sommaires pour les acquisitions en dessous des seuils, les modèles de rapport d’évaluation type, de plan de passation, d’avis général de passation des marchés, de registre de dépôt des offres, d’attribution provisoire et définitive de marché. “Au cours des présentes journées qui se veulent une rencontre du donner et du recevoir dans un cadre d’échange fructueux entre nos deux structures, chaque acteur ici présent aura l’occasion de passer au peigne fin ces nouveaux documents en se les appropriant davantage pour une meilleure gestion des deniers publics”, précisé le président de l’ARMDS. Il a aussi estimé qu’il est nécessaire que les acteurs des services de contrôle et de régulation des marchés publics soient mieux imprégnés de ces outils à travers des échanges approfondis et constructifs sur leur utilisation en matière de passation de marchés publics. Youssouf Coulibaly

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here