Agence nationale de la météorologie (Mali-Météo): les félicitations du ministre pour les résultats de 2017

4
Faire le point de l’état d’exécution des activités en 2017 et de planifier celles de 2018, ainsi que le budget y affèrent, tel était l’objectif de la 10e session ordinaire du Conseil d’administration de l’Agence nationale de la météorologie (Mali-Météo) tenue, hier jeudi, à son siège. L’adoption du Procès-verbal et de l’état d’exécution des recommandations de la 9è session, l’état d’exécution du budget au 30 novembre 2017, le programme d’activités et le budget de l’exercice 2018, étaient entre autres questions à l’ordre du jour de la dite session. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le nouveau ministre des Transports et du désenclavement, président du Conseil d’administration de l’Agence, Moulaye Ahmed Boubacar. C’était en présence du directeur général de Mali-Météo, Djibrilla MAIGA et de plusieurs administrateurs. Selon le ministre des Transports et du désenclavement, le budget 2017 de l’Agence a été exécuté à hauteur de 98,96% ; du Programme d’investissement à plus de 98,8% ; et celui de fonctionnement à plus de 95,63%. Aussi, a-t-il témoigné, courant l’année 2017, d’importants résultats ont été obtenus, entre autres : l’adoption du plan stratégique de développement de la météorologie à l’horizon 2027 et son plan d’actions quinquennal pour la période 2018-2022 ; la modernisation des infrastructures météorologiques de base, à travers l’acquisition et l’installation de stations automatiques et de système de commutation automatique des données et produits météorologiques répondant aux normes de l’Organisation météorologique mondiale ; l’amélioration et la diversification des produits et services météorologiques y compris les prévisions météorologiques pour la sécurité des personnes et leurs biens; la poursuite des opérations de pluies provoquées et l’assistance au monde rural, afin de renforcer sa résilience à la variabilité et aux changements climatiques. Par ailleurs, a rappelé le ministre-PCA, l’année 2017 a étémarquée également par le renforcement du partenariat avec les ONG et les partenaires techniques et financiers. Il en veut pour preuve: le lancement du projet Amélioration du réseau d’observations météorologiques afin de renforcer la résilience face aux changements climatiques au Mali, financé par la Banque africaine de développement ; la visite du vice-Premier ministre du Royaume de Belgique, qui participe au Fonds vert climat, pour le financement du projet Renforcement des services hydrométéorologiques et d’alerte du Mali, porté par la Banque mondiale ; la visite de la Directrice adjointe de la Coopération au développement du Grand-Duché de Luxembourg, en plus de son soutien au projet d’adaptation des populations vulnérables des cercles de Barouéli et Yorosso ; l’appui de l’Agence américaine de développement au Mali pour la réalisation du plan stratégique de développement de la météorologie à l’horizon 2027 ainsi que son concours au projet de résilience des populations vulnérables de la région de Mopti. Par ailleurs, il s’est réjoui de la ratification par le gouvernement de l’Acte constitutif de la Conférence ministérielle africaine sur la Météorologie (AMCOMET). Ce qui, à son avis, traduit la volonté des autorités maliennes de renforcer le service météorologique malien pour lui permettre de jouer pleinement son rôle d’acteur fondamental du développement. L’élaboration du plan stratégique de développement de la météorologie pour la période 2018-2027 et ses actions prioritaires pour la période 2018-2022, rentre dans ce cadre. Concernant l’année 2018, a révélé le ministre Moulaye Ahmed Boubacar, les activités programmées concernent essentiellement la poursuite de la modernisation des infrastructures météorologiques de base, l’amélioration de la qualité des produits et des services ainsi que le mécanisme de la diffusion aux utilisateurs, le renforcement des capacités de ressources humaines de l’Agence. En outre, Mali-Météo poursuivra ses activités du programme d’ensemencement des nuages. Au regard des résultats satisfaisants obtenus en 2017, le ministre des Transports et du désenclavement a vivement félicité la direction générale et l’ensemble du personnel de Mali-Météo. Il a profité de l’occasion pour les exhorter à plus de dévouement et de cohésion dans le travail, en vue de faire face aux nombreux défis. La finalité du service public de la Météorologie, a rappelé le ministre Moulaye Ahmed Boubacar, est la satisfaction des besoins spécifiques des utilisateurs des différents secteurs de développementet la mise à la disposition des décideurs des informations et services météorologiques et climatologiques d’une grande fiabilité. Par Sékou CAMARA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here