Bamako : L’honorable Jacqueline Togola ancienne ministre, évacuée d’une salle d’audience et retenue dans la cour du tribunal

45
La journée du vendredi a mal débuté chez la député du Rassemblement pour le Mali (RPM), Jacqueline Nana Togola élue de la commune V du district de Bamako. Evacuée manu-militari d’une salle d’audience, elle a été retenue dans la cour du tribunal sur ordre du juge. Votre site d’information mali24 a cherché à savoir pourquoi. Selon des sources bien proches du tribunal, l’honorable Jacqueline Nana Togola était dans une salle d’audience où il est formellement interdit l’usage du téléphone portable. Le juge, par précaution, avant de commencer l’audience, a supplié l’assistance d’éteindre les téléphones pour la sérénité. L’honorable est restée la seule à ne pas éteindre son téléphone portable. Comme elle pouvait s’y attendre, le téléphone de l’élue a sonné perturbant la cérémonie. Une « indiscipline » de la part de cette ancienne ministre de l’éducation aujourd’hui député dans la salle d’audience qui a provoqué l’ire du juge. Conséquence, le juge a donné l’instruction aux gardes de retirer le téléphone de cette dame. Il n’en fallait pas. Elle a arrosé ces agents des forces de l’ordre par des propos peu orthodoxes à la limite des injures. En réaction, le juge en application de la loi à la lettre pour des cas similaires, a non seulement évacué manu-militari l’honorable député de la salle, mais aussi ordonné sa rétention dans un coin de la cour du tribunal. Du côté de la député, nous n’avons pas pu la joindre sur téléphone, mais ses proches démentent la version du juge, arguant que le tribunal avait des dents contre la dame. C’est juste un prétexte, selon eux, pour l’humilier. Glaye Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here