Déclaration: « Plateforme debout sur les remparts –

28
MEETING DE SOUTIEN A L’ARMÉE NATIONALE. Nous, leaders d’associations de la société civile, leaders religieux, syndicats, militants de partis politiques, leaders d’opinion : - Inquiets du regain de tensions au nord et au centre du Mali ; - Interpellés par le nombre de pertes en vies humaines depuis le 1er Janvier 2018, (80 morts dont 29 FAMA au 31 Janvier 2018, trois agents des douanes, et une vingtaine de civiles) ; - Conscients que cette vaillante armée, aujourd’hui plus que jamais, a besoin de nous, a besoin de notre soutien - Conscients de la nécessité de rassembler les maliens de toutes obédiences autour du Mali et de son armée en souffrance ; - Décidons de créer une structure de veille citoyenne dénommée « PLATEFORME DEBOUT SUR LES REMPARTS – WILIKAJO TUMA SERA ». Notre objectif, au-delà de toute idée partisane, est dans un premier temps, de réaffirmer notre soutien total et sans réserve, aux forces armées et de sécurité, qui déploient des efforts titanesques pour la défense de notre souveraineté, la lutte contre le terrorisme , la criminalité transfrontalière et la sécurisation du peuple et de ses biens. Dans un second temps, de constituer un REMPART CONTRE TOUTE FORME DE DÉRIVES QUELLES QU’ELLES SOIENT en nous investissant dans toutes luttes ou actions, qui pourraient permettre à notre pays, de retrouver la plénitude de son intégrité territoriale et sa cohésion sociale légendaire. Pour « La PLATEFORME DEBOUT SUR LES REMPARTS – WILIKAJO TUMA SERA », notre soutien à notre l’armée se matérialisera dans les prochains jours par : ▪ l’organisation d’une cérémonie funèbre, pour témoigner de la reconnaissance de la Nation à ses dignes fils morts pour la patrie ; ▪ une opération de dons de sang en faveur des FAMA Que nul ne se trompe, la « PLATEFORME DEBOUT SUR LES REMPARTS – WILIKAJO TUMA SERA », n’est pas une organisation caritative, elle est consciente que les problèmes au sein de l’armée sont politiques, et qu’aux questions politiques, il faut des réponses politiques. C’est pourquoi, ▪ Invitons le gouvernement du Mali à mettre tout en œuvre afin de rehausser l’image de notre armée entachée dans l’exercice de sa noble mission par la formation, l’équipement et un réarmement moral des troupes ; ▪ Rappelons aux groupes armés signataires de l’Accord pour la paix, leurs responsabilités dans la dégradation de la situation sécuritaire au nord et au centre du pays ; ▪ Rappelons à la communauté internationale ses engagements pour la restauration de la paix et de la stabilité au Mali ; ▪ Invitons les Maliens de tous bords à se mobiliser, pour faire échec àux plans machiavéliques des ennemies de l’intérieur et de l’extérieur ; ▪ Invitons les leaders d’associations de la société civile, leaders religieux, syndicats, militants de partis politiques, mouvements politiques, leaders d’opinion qui ne nous ont pas encore rejoints à le faire sans délai, pour la prochaine mobilisation en faveur de l’armée, ici même, à l’esplanade de la Bourse du travail, le samedi prochain (10 février 2018) à partir de 15h00. Maliens de tous bords, l’heure du réveil a sonné, l’armée, c’est tout ce qui nous reste. SOUTENONS LA! ENCOURAGEONS-LA! WILIKAJO TUMA SERA! Les Porte- Parole Djimé KANTE Ibrahima KEBE Ismaël DOUCOURE dit Master SOUMI Founé COULIBALY Abdoul NIANG Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here