Pour la paix au Mali : Une délégation des cercles de Niafunké, Goudam, Diré et Tombouctou chez IBK pour réitérer son soutien

3
Une délégation de 30 personnes des cercles de Niafunké, Goudam, Diré et Tombouctou a été reçue, mardi dernier, par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta. Elle était composée des maires, conseillers communaux, chefs de villages, chefs de fractions, leaders religieux et légitimes traditionnels des communautés des Immochagues, Kel Essouk et Armas. Cette forte délégation était conduite par Rissa Ag Chebirine, président du Conseil de cercle de Diré. On notait aussi la présence remarquable de Nock Ag Ibrahim, directeur général de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (Anpe). Il s’agissait pour ces visiteurs de réitérer solennellement au président IBK leur adhésion, soutien et accompagnement, et lui renouveler par la même occasion leur confiance dans sa vision de continuer dans ses efforts de reconstruction du Mali nouveau avec l’ensemble de ses fils dans la paix, la sécurité et la stabilité durable. “Nous sommes venus rencontrer notre frère IBK, pour lui concrétiser de vive voix notre attachement à la Nation malienne, à ses valeurs républicaines et notre appartenance à une Nation malienne fondée sur la bravoure de nos aïeux lors des âpres luttes précoloniales et coloniales” dira le chef de la délégation.
À l’issue de la rencontre et à titre symbolique, les visiteurs de marque ont offert un “Bouclier” en cuir au président IBK, en signe de leur adhésion, soutien à ses côtés et engagement selon eux, au prix du sacrifice ultime. IBK a également reçu des mains de ses hôtes, une copie manuscrite d’un rapport de mission extrait du livre du général Bonnier sur l’occupation de Tombouctou, frère du Colonel Bonnier ayant péri en janvier 1894 à Tacoubaou près de Tombouctou, avec 18 de ses camarades et une soixante des tirailleurs sénégalais. “Votre présence ici signifie la constance du Mali dans sa dignité, dans sa loyauté, dans son désir d’être. A ceux-là qui en doutaient ou qui feindraient d’en douter nous sommes une République une et indivisible, nous sommes un peuple un et indivisible et nous sommes fiers de notre passé collectif, des relations tissées au long des siècles entre nos familles du lointain Sahara, du Sahel proche et de la savane soudanienne… Toute cette culture d’échanges que nous avons tissée, réchauffée, revivifiée au fil des ans, au fil des siècles, au quotidien, en nous pratiquant les uns et les autres, tout cela fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui. Nous ne sommes pas les produits d’une génération spontanée, nous venons de loin. Nous avons été bâtis, nous avons été formés venant de loin et je crois que tous ceux qui nous voient du dedans comme du dehors, qui sont patriotes ou qui sont simplement amis, amis sincères du Mali, se réjouiront de voir cette scène-là chez vous dans votre palais de Koulouba venant revoir votre frère, qui votre père, qui votre grand frère, que certains n’avaient pas vu depuis quelque temps, mais qui a l’habitude de partager avec nous le manger, le dormir et le coucher, oui sous les tentes de Tienkour, ou donnant un cour à Tienkour à l’école ou mangeant chez mon frère Nock Ag Attia, paix à son âme ou ailleurs chez Mohamed Dofana, c’est pas d’aujourd’hui…..Certains qui parlent de Mali, peut-être ne savent même pas où se trouvent ni Tienkour , ni Dofana. Unis, nous pourrons faire face à tout, nous écoutant les uns et les autres, revenant à nos fondamentaux, nous serons invincibles. Vive le Mali, Qu’Allah bénisse le Mali” dira le président Ibrahim Boubacar Kéïta. ABH

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here