Italie: un homme arrêté après avoir ouvert le feu sur des étrangers

12
Un jeune Italien au crâne rasé et sympathisant de l'extrême droite a été arrêté ce samedi 3 février à Macerata, dans le centre de l'Italie, après une fusillade ayant visé des étrangers. Six blessés sont à déplorer. Alors que la question migratoire est au cœur de la campagne électorale pour les législatives du 4 mars, et que la coalition emmenée par Silvio Berlusconi, dont fait partie la Ligue du Nord de Matteo de Salvini, est donnée en tête des intentions de vote, un jeune italien a tiré contre des personnes originaires du Mali, du Nigéria et du Ghana dans la ville de Macerata située dans les Marches. Après avoir arrêté sa voiture de sport devant l'édifice, le jeune homme a retiré son blouson, endossé un drapeau italien, effectué un salut fasciste et hurlé « Viva Italia ! », a précisé la presse italienne sur la base de témoignages. Il a ensuite sorti une arme et ouvert le feu sur des passants. Tous les blessés seraient des personnes « de couleur », originaires du Mali, du Nigeria et du Ghana rapporte notre correspondante à Rome, Anne Le Nir. Une information confirmée par la police italienne sur Twitter. La police a retrouvé un pistolet dans la voiture du tireur présumé, qui, d'après la presse, a reconnu les faits. Le suspect, identifié par les médias sous le nom de Luca Traini (28 ans), avait été candidat en 2017 sous l'étiquette de la Ligue du Nord (parti souverainiste notoirement anti-immigration et anti-européen) à des élections administratives dans une commune de cette région des Marches. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here