La Belgique ouvre quatre nouvelles ambassades en Afrique

55
Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la Belgique, Didier Reynders, et le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au Développement, Alexander De Croo, annoncent jeudi que la Belgique ouvre quatre nouvelles ambassades. Les bureaux diplomatiques existants à Cotonou (Bénin), Conakry (Guinée), Bamako (Mali), et Niamey (Niger) seront élevés au rang d’ambassade à partir d’aujourd’hui.
La Belgique “démontre ainsi l’importance qu’il attache aux relations avec ces pays et à la situation dans la région”, indique un communiqué publié jeudi à Bruxelles. L’élévation renforce tous les domaines de la politique étrangère belge dans une approche globale: la coopération bilatérale, la diplomatie, la coopération au développement, la défense, la sécurité et la justice. Tous ces domaines pourront dorénavant être mieux alignés. En vertu de l’élévation au rang d’ambassade dans ces quatre pays partenaires de la coopération au développement belge, notre pays y aura désormais des représentations diplomatiques à part entière. Les ambassades n’exerceront cependant pas de compétences consulaires dans un premier temps. Les postes concernés ont été ouverts à l’origine comme des bureaux de “coopération au développement”. La conversion s’effectuera à un coût minimal. Les chefs de poste actuels continueront à assurer la direction dans l’intervalle. Ensuite, ils seront remplacés par des ambassadeurs, qui seront désignés lors des prochains mouvements diplomatiques. L’approche globale était également à la base de la réforme de la Coopération technique belge (CTB), qui a pris, depuis le 1er janvier de cette année, le nom de l’Agence belge de développement (Enabel), qui a pour mission de mettre en oeuvre et de coordonner la politique belge de développement. F
Source: Agence de presse Xinhua

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here