22ème session du conseil d’administration(ANSSA): Sentinelle permanente contre les aliments contaminés !

16
Le vendredi 2 février 2018, l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire des Aliments (ANSSA) a tenu la 22ème session ordinaire de son Conseil d’administration. Au cours de cette session, les administrateurs ont adopté le procès-verbal de la 21ème session, procédé à l'examen et l’adoption du rapport d’activités et de l’état d’exécution financière du budget au 31 décembre 2017 et, à l’examen du point d’exécution recommandation de la 21ème session ordinaire. C’est Docteur Sékou Oumar Dembélé en sa qualité de représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique qui présidait cette 22ème session ordinaire du conseil d’administration de l’ANSSA en présence de la Directrice Générale Mme Diakité Oumou Maiga. Pour la Directrice Générale de l’ANSSA, la sécurité sanitaire des aliments est une préoccupation constante des pouvoirs publics avec la création de l’une des premières agences dédiées à cela, après celles de l’Afrique du Sud et du Nigeria, ce qui donne à sa structure le titre de 1ère agence de l’Afrique francophone. Selon elle depuis sa création, l’ANSSA s’est attelée à son organisation matérielle et à l’accomplissement des missions qui lui sont assignées. Elle a précisé que les aliments contaminés par des bactéries, des virus, des parasites ou des substances chimiques nocives peuvent provoquer de problèmes de santé, qu’ils sont responsables de plus de 200 maladies, dont la fièvre typhoïde, les diarrhées et les cancers. « Les aliments contaminés sont responsable d’un grand nombre de cas de décès, estimé à peu près à 2 millions dans l’année, le Mali malheureusement supporte une part dans ce constat » déplore-t-elle. Revenant sur le bilan des actions de son agence durant l’année 2017, elle dira que l’année écoulée a été marquée par la célébration de la 5e édition de la semaine nationale de la sécurité sanitaire des aliments et la tenue respective de la 3e édition du prix national de la sécurité alimentaire, de la 1ère édition des journées scientifiques et le prix de la recherche. S’y ajoute l’opération coup de poing de contrôle et les journées de sensibilisation. Elle a conclu que l’Agence Luxembourgeoise dans le cadre de la coopération au développement et son programme triennal a offert une enveloppe d’un montant de 2 175 33800 fcfa, qui a permis à l’ANSSA d’atteindre des résultats dans le domaine de la recherche dont l’investigation sur le Sésame Bio et l’accompagnement des unités agroalimentaires ,des filières fonio, riz et sésame et de communication sur les risques. Le président du Conseil d’administration, dira que le budget de l’Etat est resté stationnaire, il n’a pas évolué par rapport à celui de 2017, avant d’ajouter que l’année 2018 ne se présente pas sous de meilleurs auspices au regard des actions programmées, mais sans financement. Au cours de cette session les administrateurs ont adopté le procès-verbal de la 21ème session ordinaire, l’examen du point d’exécution des recommandations de la 21ème session, l’adoption du rapport d’activités et de l’état d’exécution financière du budget au 31 décembre 2017 Par Fatoumata COULIBALY Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here