Interdiction des motos et pick-up dans des localités du centre et du nord : La mesure du chef d’État-major général des armées diversement appréciée

3
La dégradation de la situation sécuritaire a poussé les autorités à mettre en place de nouvelles dispositions dans le nord et le centre du pays. Le chef d’État-major général des armées a interdit jeudi la circulation des motos et des pick-up dans plusieurs cercles des régions de Ségou, Mopti et Tombouctou. Des zones principalement touchées par les attaques djihadistes. Selon le communiqué toute personne qui entrave cette nouvelle mesure dans ces différentes localités sera considérée comme une « cible militaire ». En outre, les convois humanitaires et autres doivent avoir une autorisation de circuler de la part du commandant de la zone afin de bénéficier d’une escorte de l’armée malienne. Selon certains observateurs, même si cette mesure a commencé dans la région de Ségou a montré une certaine efficacité, elle a aussi été décriée par les populations. Pour eux comme Baba Dakono, spécialiste des questions sécuritaires, les autorités devraient d’abord chercher la collaboration des populations pour plus de résultats. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here