Lutte contre le terrorisme: Les motos et les véhicules pick-up interdits dans des localités du centre et du Nord du Mali

20
On assiste à une recrudescence d’attaques terroristes au Mali. Rien qu’en janvier dernier, au moins 80 personnes ont perdu la vie dont 29 militaires maliens, trois agents de douanes et une vingtaine de civils. Suite à ce pourrissement de la situation sécuritaire, le chef d'État-major général des armées a interdit, le jeudi 1er janvier, la circulation des motos et des pick-up dans plusieurs cercles des régions de Ségou, Mopti et Tombouctou. « Le chef d’Etat major Général des armées porte à la connaissance de la population et en particulier celle résidant ou visitant le Centre du Mali, de l’interdiction de circulation des motos et pick-up dans certaines circonscriptions des régions de Ségou, Mopti et Tombocutou », indique le communiqué de l’armée malienne. Dans la région de Ségou, les localités concernées par la mesure sont : le cercle de Niono, de Tominian et de Macina. 8 cercles de la région de Mopti sont aussi concernés par la mesure : Mopti, Bandiagara, Bankass, Douentza, Koro, Tenenkou, Youwarou et Djenné. Dans la région de Tombouctou, l’interdiction le seul cercle de Nianfunké. Selon le communiqué, tout individu contrevenant à ces mesures sera considéré comme « cible militaire ». Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here