Mine d’Or de Fékola : IBK inaugure à Kéniéba une mine de rang Mondial

43
La Mine d’or de Fékola située à Kéniéba (Kayes) n’est pas seulement la 7ème mine en activité dans la région. Elle est aussi, en termes d’investissements et surtout de gisement la 2ème plus importante mine dans toute l’Afrique de l’Ouest. C’est cet important outil de développement pour notre pays, que le Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, a inauguré, samedi 3 février 2018, à Kéniéba. Maliweb.net- La cérémonie a été une grande fête à laquelle ont pris part les membres du gouvernement, les responsables de la société B2Gold, les populations environnantes, les autorités politiques et administratives de la région, les chefs religieux et coutumiers etc. Enregistrée comme la 7ème mine à ouvrir ses portes à Kayes, la construction de la mine de Fékola, débutée en 2015, s’est achevée au mois de septembre 2017. Elle a coûté à B2Gold qui détient 80% des actions (et 20% pour l’Etat) un investissement total de 300 milliards de francs CFA. Ce qui fait du projet Fékola le plus gros investissement privé au Mali ces dernières années. Dans son plan de production, Fékola Sa prévoit le traitement de cinq (5) millions de tonnes de minerais par an avec une production attendue de 400.000 onces d’or annuellement, pendant les trois premières années.
«En trois ans de travaux, nous avons construit une mine de rang mondial», a déclaré Cleave Jonhson lors de la cérémonie d’ouverture officielle de la mine. Le Président Directeur Général et non Administrateur de B2Gold, a tenu à remercier le chef de l’Etat pour ce projet structurant, bénéfique pour le Mali et pour B2Gold, mais qui n’aurait jamais pu voir le jour sans le soutien et la franche collaboration des plus hautes autorités maliennes. Pour M Jonhson, cette bonne collaboration du gouvernement malien, est le prolongement des bonnes relations diplomatiques ayant toujours existé entre la République du Mali et son pays, le Canada. «Grace à son important gisement, la mine de Fakola va permettre d’accroitre notre production nationale d’or et d’offrir de nombreux emplois aux jeunes…. », a indiqué le ministre des Mines et du Pétrole, Prof Tiémoko Sangaré. Qui n’a pas manqué de faire un rappel historique. Selon le ministre Tiémogo, le Permis de Recherches qui a abouti à la découverte de ce gisement a été attribué, le 27 mai 2004 aux ‘Etablissements Zoumana Traoré SARL’ «La mine que nous inaugurons aujourd’hui est le fruit des efforts conjugués de plusieurs acteurs du secteur minier qui ont bravé tous les obstacles, effectué d’intenses travaux d’exploration pour identifier les ressources aurifères….Lorsque la rentabilité de la mine a été prouvée, la société B2Gold a sollicité un permis d’exploitation qui lui a été accordé», a précisé le Ministre des Mines et du Pétrole. Après la coupure du ruban symbolique, le chef de l’Etat, accompagné des responsables de la société, a visité l’intérieur de l’usine et assisté à une coulée d’or. Outre les 900 emplois directes qui seront crées aux nationaux, le projet Fékola générera (sur sa durée de vie) 540 milliards de francs CFA au trésor public en recettes d’impôts, selon une source officielle. Papa Sow/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here