Plateforme ”deébout sur les remparts” : Un nouveau rassemblement autour du Mali et de son armée

7
Ce samedi 03 février, les membres de la plateforme ”Debout sur les remparts – WILI KA DJÔ TOUMA SERA” ont organisé un meeting de soutien à l’armée nationale dans la cour de la bourse du travail. ‘ ‘Maliens de tout bord, l’heure du réveil a sonné. L’armée, c’est tout ce qui nous reste, soutenons-la et sauvons -la”, lit-on à la fin de la déclaration de cette nouvelle plateforme.
Selon les initiateurs, c’est face au regain de la violence au nord et au centre du pays, et à la perte des vies humaines civile et militaire qu’ils ont sentis la nécessité de rassembler les maliens de toutes obédiences autour du Mali et de son armée en souffrance. D’où la création de cette structure de veille citoyenne. La plateforme ”Debout sur les remparts WILI KA DJÔ TOUMA SERA ”est constituée par des leaders des associations de la société civile, des leaders religieux, des syndicalistes, des militants des partis politiques et des leaders d’opinions. Ses portes paroles sont : Djimé KANTE de AN TE A BANNA, Étienne Fakaba SISSOCKO, Ibrahim KEBE du SADI, rappeur Master SOUMI, Djiguiba KEÏTA dit PPR, Founè COULIBALY et Abdoul NIANG. Au cours du meeting, tour à tour, les membres se sont succédé devant le public. Chacun a exprimé son indignation face à la situation du pays. “Soutenir sans réserve l’armée nationale, être des remparts contre les ennemis de l’intérieur et de l’extérieur du pays “, étaient les point centraux des discours et sont également les objectifs de la plateforme. Pour atteindre l’ensemble de la population malienne, les uns se sont exprimés en Bambara, les autres soient en peulh, en sonhraï ou en dogon. Afin de matérialiser rapidement leur soutien à l’armée, ils comptent organiser dans les prochains jours une cérémonie funèbre aux dignes fils morts pour la patrie et une opération de don de sang à l’armée. Pour Djiguiba KEÏTA : ”Il faut donner aux militaires les équipements nécessaires afin qu’ils préservent leurs vies sur le terrain au lieu d’attendre à ce qu’ils soient tombés sur le front pour apporter des soutiens à leurs familles. C’est pourquoi, nous disons que les problèmes de l’armée sont politiques, et aux questions politiques, il faut des réponses politique.”. ”Qu’a servit le fonds de la loi d’orientation et de programmation militaire (LOPM) ”, s’est il demandé à la fin de ses propos. Dans une déclaration, lu par Ibrahim KEBE, l’un des portes paroles de la nouvelle plateforme ; les membres demandent au gouvernement de mettre tout en œuvre afin de rehausser l’image de l’armée nationale. Pour cela, ils ont proposé des formations, des équipements et un réarmement moral des troupes. Aux groupes armés, signataires de l’accord pour la paix ; ils les ont invités à prendre leurs responsabilités dans la dégradation de la situation sécuritaire au nord et au centre du pays. Et, à la communauté internationale, les membres de la plateforme debout sur les remparts les ont appelés à respecter leurs engagements pour la restauration de la paix et de la stabilité au Mali. A la fin de leur déclaration, ils ont invité les leaders des associations de la société civile, les leaders religieux, les syndicalistes, les militants de partis politiques, les mouvements politiques et les leaders d’opinions qui n’ont pas encore rejoint le mouvement à le faire sans délai. Signalons que ce meeting était prévu sur l’esplanade de la bourse du travail. Les organisateurs ont été obligés par force de rester dans la cour de la bourse du travail par les forces de l’ordre très mobilisées. Le rendez-vous a été donné pour le samedi prochain sur le même lieu. Sory Ibrahim TRAORE

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here