Quand la communication de l’armée dérape

25
Le 02 février dernier, la Direction des Relations Publiques de l’Armée(DIRPA) a choqué les internautes maliens. La cellule qui s’occupe de la communication de l’armée a, en effet, tweeté le message suivant : « Les peuls ont tiré ce soir, le 2 février 2018 dans le village de Douna (Mopti). Aucune victime n’est à déplorer. » Les internautes maliens sont vite montés au créneau pour rappeler la DIRPA à l’ordre : « Halte à la stigmatisation, On est mal barré ! Nous ne sommes pas en guerre contre les peuls, mais plutôt contre un groupe terroriste qui enrôle Peul, Bella, Sonrhaï, arabe et Bambara etc. » A l’image de bien d’autres domaines, précise un internaute, la DIRPA est entre les mains des amateurs. «Ce tweet est susceptible d’exacerber des conflits communautaires dans le pays, explique-t-il. Ces genres d’informations à stéréotype ethnique peuvent faire basculer la cohésion sociale dans ces zones extrêmement fragiles et sensibles du Mali ». Face au tsunami d’indignation, la DIRPA a vite retiré le tweet et présenté des excuses à ses lecteurs. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here