Échiquier politique: L’UM-RDA réaffirme son appartenance à la majorité présidentielle

49
Le parti Union malienne du rassemblement démocratique africain Faso Jigi (UM-RDA-Faso Jigi) a présenté, samedi dernier, ses voeux de nouvel an 2018 à la presse. Présidée par Dr Ibrahim Bocar Ba, président de l’UM-RDA Faso Jigi, cette présentation de voeux, couplée à la rentrée politique du parti, a eu lieu au Mémorial Modibo Kéïita. Mme Diarra Raky Talla, ministre en charge du Travail et de la Fonction publique et 5è vice-présidente du parti, Dr Bokary Tréta, président du Rassemblement pour le Mali (RPM) et président de la Convention de la majorité présidentielle (CMP) et les représentants d’autres partis amis de l’UM-RDA y étaient présents. Le président de l’UM-RDA-Faso Jigi a, dans sa déclaration liminaire, fait le point synthétique des activités menées par le bureau politique national du parti et de ses sections au cours de la première année d’exercice après le congrès du parti en janvier 2017. Dr Ibrahim Bocar Ba a aussi apprécié l’action gouvernementale et les problèmes saillants, avant d’évoquer les perspectives du pays en cette année électorale 2018. «La presse malienne, appelée à juste raison le 4è pouvoir, joue un rôle essentiel d’équilibre et de veille dans le suivi du processus démocratique dans notre pays», a-t-il apprécié. Au nom des membres de l’UM-RDA, Dr Ibrahim Boubacar Ba s’est pieusement incliné devant la mémoire des pères fondateurs du parti et de l’indépendance du pays, notamment le président feu Modibo Kéïta et feu Mamadou Konaté. Il a aussi remercié les responsables et militants qui restent fidèles aux idéaux de ces illustres et anciens dignitaires qui ont légué un socle de convictions, de valeurs et d’ambitions pour le Mali indépendant. Le président de l’UM-RDA a, en outre, rappelé que le bureau politique national, issu du 2è congrès ordinaire, a tenu sa première réunion de prise de contact le 28 janvier 2017 pour décliner les grandes directives qu’il entend imprimer aux actions du parti. La correction des faiblesses constatées dans le déficit d’information des sections sur la vie du parti, la nécessité des visites régulières de celles-ci sur toute l’étendue du territoire national où le parti est implanté, l’actualisation du projet de société et la dotation de l’UM-RDA d’un programme de mandature couvrant la période 2017-2022 sont les grandes directives de l’Union malienne du rassemblement démocratique africain Faso jigi», a-t-il annoncé. L’UM-RDA, a ajouté Dr Ibrahim Bocar Ba, est fière d’occuper aujourd’hui la 6è place dans l’échiquier politique avec 18 maires, dont une femme à Diongaga. Il a aussi rappelé que l’UM-RDA fut l’un des premiers partis politiques qui a soutenu la candidature d’Ibrahim Boubacar Kéïta lors de la présidentielle de 2013. «Notre parti est membre de la majorité présidentielle et membre de l’équipe gouvernementale. Donc il soutient le président IBK et l’action de son gouvernement. L’UM-RDA salue et félicite la CMP pour toutes ses actions en vue d’une meilleure appropriation par les partis politiques de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus », a-t-il déclaré. Sidi Y. WAGUE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here