Projet de décentralisation et gouvernance locale inclusive et durable: Un coût global de plus d’un milliards de FCFA

23
La salle de réunion du ministère des collectivités territoriales a abrité le vendredi 2 février 2018, les travaux du deuxième comité de pilotage du Projet de décentralisation et gouvernance locale inclusive et durable. Ce projet couvre les Cercles de Ségou, Bla, San et Tominian dans la Région de Ségou et le Cercle de Yorosso dans la Région de Sikasso pour une période de quatre ans, avec un coût global d'un 1 000 060 000 FCFA. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le ministre des collectivités territoriales, Alhassane Ag Ahmed Moussa, en présence du représentant de l’Ambassade de Luxembourg, Jacques Hoffman, du représentant du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Abdoul Wahab Bah et d’autres personnalités. Après l’allocution du premier secrétaire de l’Ambassade de Luxembourg au Mali, Jacques Hoffman, le représentant du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Abdoul Wahab Bah a fait savoir que ce projet qui bénéficie du financement de la Coopération Luxembourgeoise, est destiné à apporter un appui stratégique à la promotion du développement économique régional notamment par le renforcement des capacités des collectivités territoriales cibles de Ségou et de Sikasso à délivrer des services publics de base et par l'amélioration de leurs capacités à mobiliser les ressources financières dans le respect des principes de bonne gouvernance. A sa suite, le ministre des collectivités territoriales, Alhassane Ag Ahmed Moussa dira que ce projet, résultante d'un partenariat tripartite entre le PNUD, la Coopération Luxembourgeoise et le Gouvernement du Mali, vise à contribuer à l'effort de développement des capacités nationales en général et à celui des collectivités territoriales bénéficiaires en particulier. Il couvre, dit-il, les Cercles de Ségou, Bla, San et Tominian dans la Région de Ségou et le Cercle de Yorosso dans la Région de Sikasso pour une période de quatre ans, avec un coût global d'un 1 000 060 000 FCFA. Avant d’ajouter qu’au cours de cette réunion, les membres du comité valideront le bilan d'activités 2017 et examineront le plan de travail annuel des activités au titre de l'année 2018. Aux dires du ministre, ce projet est particulier, en ce sens qu’il accompagne l'action des collectivités territoriales en matière de maîtrise d'ouvrage du développement par l'amélioration des outils de gestion, le partage d'expérience réussie et la promotion des bonnes pratiques. « Pour ma part, je demeure persuadé que la mise en œuvre des activités planifiées permettra aux collectivités territoriales bénéficiaires d'améliorer d'une part, la qualité de leur gouvernance, et d'autre part, de créer les conditions de leur essor socio-économique favorable au bien-être des populations. Nous sommes tous unanimes sur la pertinence d'un accompagnement des collectivités territoriales pour une meilleure mobilisation des ressources internes. Cette action doit venir en complément des efforts consentis par le Gouvernement pour transférer aux collectivités territoriales 30% des ressources de l'Etat d'ici la fin de l'année 2018 », a conclu le ministre. Aguibou Sogodogo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here